L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Internet des objets : Orange va déployer un réseau national basé sur la technologie radio LoRa

Internet des objets : Orange va déployer un réseau national basé sur la technologie radio LoRa

Publié le 18 septembre 2015 à 11:52 par Pierrick Arlot        Connectivité

Orange LoRa

Après Bouygues Télécom, c’est au tour d’Orange, un autre opérateur télécoms français majeur, d’annoncer sa volonté de déployer, en complément de ses infrastructures cellulaires traditionnelles, un réseau national basse consommation et longue portée LPWA (Low Power Wide Area) dédié aux communications bas débit pour le M2M et l’Internet des objets. Pour ce faire, Orange a choisi, à l’instar de Bouygues, de s’appuyer sur la technologie LoRa (Long Range) - concurrente de celle promue par Sigfox - pour déployer ce réseau qui couvrira l’ensemble du territoire métropolitain et qui sera notamment utilisé pour connecter les capteurs des villes intelligentes.

Initialement développée par la société française Cycleo, acquise depuis par l’américain Semtech, la technologie LoRa (et plus précisément le protocole LoRaWAN) est promue par l’alliance industrielle du même nom créée en début d’année et portée par un certaine nombre d’opérateurs télécoms. « Dans le cadre de notre plan stratégique Essentiels2020, Orange a pour ambition de devenir l’opérateur de référence de l’Internet des objets, un marché où nous prévoyons de réaliser 600 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2018, a déclaré Stéphane Richard, PDG du groupe de télécommunication. Pour répondre à l’ensemble des besoins, nous avons décidé, en complément des réseaux cellulaires, de déployer un réseau national dédié aux objets ayant besoin d’une connectivité bas débit et à faible consommation énergétique. Ce réseau, basé sur la technologie LoRa, sera ouvert progressivement à partir du premier trimestre 2016. »

Depuis le printemps dernier, Orange testait cette technologie dans le cadre d’un pilote sur Grenoble et son agglomération avec plus d’une trentaine de partenaires. Progressivement déployé au niveau national par la suite, le réseau LPWA de l’opérateur sera utilisé pour transporter les communications des objets pour les besoins d’Orange et ceux de ses clients, grand public et entreprises.

Opérateur dans le domaine du M2M depuis près de 10 ans avec ses réseaux 2G/3G/4G, le groupe français assure toutefois poursuivre en parallèle les travaux de normalisation des futurs réseaux cellulaires de l’Internet des objets qui seront opérationnels courant 2017 et qui s’appuieront sur des technologies comme le LTE Category 0, le LTE-M et le PSM (Power Saving Mode).

Sur le même sujet