L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Internet des objets : Orange accélère sur la technologie radio cellulaire LTE-M

Internet des objets : Orange accélère sur la technologie radio cellulaire LTE-M

Publié le 04 octobre 2017 à 10:31 par Pierrick Arlot        Connectivité

Orange

En février 2017, Orange avait dévoilé son intention de déployer de façon progressive la technologie radio cellulaire LTE-M (LTE Cat-M1 dans le jargon 3GPP) adaptée au marché de l’Internet des objets, en commençant par la Belgique et l’Espagne dès cette année. A l’occasion de l’IoT Solutions World Congress qui se tient du 3 au 5 octobre à Barcelone, l’opérateur a précisé ses avancées en la matière. Ainsi Orange a entamé dans la péninsule ibérique plusieurs essais avec la technologie LTE-M avec des clients stratégiques et des fabricants d’objets dans un écosystème « ouvert et participatif ». Ces essais sont réalisés sur des secteurs comme les services intelligents pour les collectivités, les villes intelligentes, la gestion d’installations, etc. En Belgique, Orange prépare parallèlement l’ouverture d’une « LTE IoT City » à Anvers, qui sera disponible pour les projets pilotes de ses clients au quatrième trimestre 2017.

La France n’est pas oubliée puisque l’opérateur prévoit de procéder à des essais en interne tant sur des aspects techniques que sur les usages à partir du quatrième trimestre 2017. Toutes ces expérimentations sont conduites en vue du lancement des réseaux LTE-M en 2018, affirme le groupe français, qui a d’ores et déjà validé plusieurs « objets » LTE-M désormais disponibles pour des tests chez les clients pilotes. Il s’agit en l’occurrence de produits robustes pour la géolocalisation et les cas d’usage de l’industrie 4.0 fournis par la société française Ercogener (dont un module u-blox), d’un traceur personnel GPS conçu par la firme chinoise Meitrack sur la base d’un module Quectel, et d’un petit traceur GPS pour objets de valeur développé par le taïwanais Sercomm avec un module Sequans. Ces produits testés pour le LTE-M ont vocation à étoffer le catalogue d’objets connectés, déjà fort de 80 modèles, de Datavenue, l’offre IoT et Data Analytics d’Orange.

« La mise à disposition d’objets permet à nos clients de commencer à développer leurs applications avant le lancement des réseaux en 2018, précise Olivier Ondet, vice-président IoT et Analytics chez Orange Business Services. Nous sommes convaincus que le LTE-M est primordial pour les usages de l’IoT dans l’industrie 4.0, la gestion de flottes et la géolocalisation d’objets. » La disponibilité du LTE-M s’inscrit dans le programme du groupe Orange d’accompagnement des fabricants d’objets connectés et de modules. Depuis quelques mois, l’opérateur les accueille dans son « Open IoT Lab », créé dans le cadre de l’initiative Mobile IoT de l’alliance GSMA (lire notre article ici).

Sur le même sujet