L'embarqué > Marchés > Rachat > Intel revend Wind River au fonds d’investissement américain TPG

Intel revend Wind River au fonds d’investissement américain TPG

Publié le 04 avril 2018 à 09:06 par Pierrick Arlot        Rachat Wind River

logo Wind River

Acquise en 2009 par Intel, la société américaine Wind River, dont les logiciels équipent de nombreux systèmes embarqués dans des secteurs aussi divers que l’industriel, le médical, l’avionique, le rail, les automobiles et les réseaux de communication, va retrouver son indépendance. Le géant des semi-conducteurs va en effet céder au fonds d’investissement TPG l’éditeur de VxWorks, de Wind River Linux et de l’environnement d’infrastructure définie par logiciel Wind River Titanium Cloud. Jim Douglas, le président de Wind River, et l’actuelle équipe de direction devraient continuer de conduire les destinées de la société aux termes de la transaction dont le montant n’a pas été dévoilé et qui sera bouclée d’ici à la fin juin 2018.

« Nos équipes sont focalisées sur le soutien de sociétés solides, dominantes et positionnées sur des secteurs en croissance, a commenté Nehal Raj, responsable des investissements technologiques chez TPG. Il existe aujourd’hui une opportunité majeure sur le marché des logiciels industriels, créée par la convergence de l’Internet des objets, des équipements intelligents et de l’edge computing. Avec son portefeuille de produits, Wind River est bien positionné pour tirer bénéfice de cette tendance. Les perspectives de Wind River en tant qu’entreprise indépendante sont particulièrement intéressantes et nous allons nous appuyer sur cette base solide et investir pour faire progresser la société à la fois par croissance organique et par croissance externe. »

Créé il y a une quarantaine d’années, Wind River propose aux ingénieurs, développeurs, équipementiers et intégrateurs système des produits et solutions permettant de bâtir des équipements connectés intelligents, des capteurs, des passerelles et des réseaux qui déverrouillent les données des machines et les connectent aux environnements informatiques et aux services en nuage. On rappellera que TPG possède depuis l'année dernière 51% du capital de McAfee, le spécialiste de la sécurité informatique qu'Intel avait racheté en 2010. Le fonds d'investissement détient notamment en France 42% du capital de TDF.

« Wind River restera un partenaire important de l’écosystème Intel et nous continuerons de collaborer sur des opportunités communes dans le domaine des infrastructures critiques définies par logiciel, a assuré de son côté Tom Lantzsch, senior vice-président et directeur général du groupe Internet des objets chez Intel. La transaction devrait être transparente pour nos clients et partenaires mutuels. »

Sur le même sujet