L'embarqué > Logiciel > Middleware > IBM verse en open source sa machine virtuelle Java et en confie l’avenir à la fondation Eclipse

IBM verse en open source sa machine virtuelle Java et en confie l’avenir à la fondation Eclipse

Publié le 28 septembre 2017 à 11:51 par François Gauthier        Middleware IBM

Eclipse OpenJ9

IBM a décidé de mettre à disposition de la communauté des développeurs sous mode open source sa machine virtuelle Java, la J9, conforme à la spécification Java SE 9 (Standard Edition), récemment approuvée par l’organisation JCP (Java Community Process). Dans la foulée, le géant américain a confié à la fondation Eclipse la responsabilité de l’évolution de cette technologie. J9 s’appelle donc désormais OpenJ9 et sera maintenu et évoluera via Eclipse avec un modèle de gouvernance qualifié d’“ouvert” par la fondation. 

OpenJ9 est d’ores et déjà disponible sous licences Apache version 2.0 et Eclipse Public License 2.0.

Cette JVM s’intègre au sein de l'OpenJDK, un kit de développement complet en open source qui est l'implantation par la la société Oracle du standard Java SE (Standard Edition) défini par le JCP et qui offre aux développeurs, au-delà de la JVM proprement dite, un ensemble de bibliothèques Java.

Selon Eclipse, par défaut, l’OpenJDK est livré avec la machine virtuelle Java Hotspot d’Oracle, mais rien n’empêchera un développeur de mettre en oeuvre OpenJ9 dans ce contexte. Toujours selon la fondation Eclipse, OpenJ9, de par ses performances et son utilisation opérationnelle dans de nombreux outils logiciels d’IBM, sera adapté à des applications exigeantes de classe entreprise.

Concrètement, et pour évaluer la technologie, on notera qu'il est possible dès maintenant de télécharger sur le site communautaire AdoptOpenJDK des binaires d’OpenJDK 9 qui intègrent directement la machine virtuelle OpenJ9.

Sur le même sujet