L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > GRDF, Sagemcom et Suez créent l’alliance Wize pour favoriser une technologie LPWAN à 169 MHz

GRDF, Sagemcom et Suez créent l’alliance Wize pour favoriser une technologie LPWAN à 169 MHz

Publié le 24 mars 2017 à 10:19 par Pierrick Arlot        Communication

Logo Wize Alliance

Il va falloir ajouter une nouvelle ligne à la liste (déjà longue) des technologies radio bas débit, longue portée et basse consommation LPWAN dont l’ambition est de se hisser au niveau d’un standard international. GRDF, Suez et Sagemcom ont annoncé le 23 mars la création de l’alliance Wize dont la tâche est de promouvoir le développement de réseaux radio pour l’Internet des objets industriels bâtis sur la spécification du même nom.

Présentée comme spécialement conçue pour faciliter la mise en réseau d’objets connectés difficiles d’accès (qu’ils soient isolés ou enterrés), la technologie Wize - qui s’avère bidirectionnelle et qui exploite la bande des 169 MHz - s’appuie, selon ses promoteurs, sur plus de 10 années de déploiement et permet d’échanger de l’information de manière sécurisée pour toutes les applications de l’Internet des objets mises en œuvre par les villes (gestion des flux via des compteurs communicants, mobilité) et les industriels.

Plus de trois millions d’objets seraient en effet déjà connectés par une liaison radio Wize dans une quinzaine de pays et dans plus de 500 villes en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. En France, GRDF a d’ailleurs retenu cette technologie dans le cadre du déploiement des onze millions de compteurs de gaz communicants Gazpar (dont Sagemcom est l’un des fournisseurs, lire notre article ici).

« L’alliance Wize est une étape essentielle pour assurer la pérennité de la technologie développée par GRDF dans le cadre du projet Compteurs Communicants Gaz, commente Jean Lemaistre, directeur général adjoint de GRDF et président de l’alliance WIZE.  Elle permettra, dans un cadre ouvert et accessible à tous, d’en diminuer les coûts, au bénéfice des utilisateurs. »

Sous la houlette de GRDF, Suez et Sagemcom, l’organisme industriel réunit déjà une trentaine de membres dont Accenture, Alciom (également impliqué dans le projet Gazpar), Analog Devices, Atos Worldgrid, Diehl Metering, la jeune société ffly4u (à laquelle L’Embarqué a consacré un portrait détaillé en novembre 2015), Itron, Janz, Lacroix Sofrel, Matooma, Radiocrafts, Saft, Sensus/Xylem et ZTE.

 

 

Sur le même sujet