L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > GE Digital et Oracle veulent contribuer à la connexion de chaque actif industriel à Internet

GE Digital et Oracle veulent contribuer à la connexion de chaque actif industriel à Internet

Publié le 25 avril 2016 à 00:28 par François Gauthier        Plate-forme GE Automation

GE Digital et Oracle veulent contribuer à la connexion de chaque actif industriel à Internet

GE Digital, la division regroupant les activités numériques du conglomérat américain General Electric, et son compatriote Oracle, éditeur de solutions logicielles dans le cloud,  annoncent un partenariat qualifié de "stratégique" par les deux entités. Un partenariat portant sur le développement d’une plate-forme capable de connecter machines et systèmes industriels (moteurs, turbines, systèmes d’automatismes…) à travers le monde. Via cette collaboration, les deux sociétés visent à intégrer étroitement leurs technologies respectives et complémentaires, à savoir d’un côté Predix, la plate-forme cloud PaaS (Platform-as-a-Service) de développement, de déploiement, de gestion et de monétisation d'applications Internet industrielles de GE Digital, et de l’autre les applications d'entreprise d’Oracle, et notamment les solutions Oracle Cloud Platform, Oracle Cloud Applications et les applications d’ERP (Enterprise Resource Planning) et de gestion de chaînes d’approvisionnement (Supply Chain Management). Les solutions d'Oracle peuvent utiliser les informations émises par les objets Internet industriels pour automatiser et optimiser les processus opérationnels, apporter une meilleure visibilité sur les actifs, améliorer l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement et de la production, assurer la maintenance prédictive et fluidifier la logistique et le transport des matières.

Inscrit dans une logique de convergence des domaines informatique (IT) et opérationnel (OT), le partenariat GE-Oracle doit permettre une meilleure utilisation des données issues de sites industriels (centrales thermiques, oléoducs…) afin d'optimiser leur fonctionnement et d'anticiper des dysfonctionnements. D’un point de vue opérationnel, il s’agit de parvenir à délivrer aux utilisateurs des vues synthétiques et intelligibles d’un site industriel, utilisable et compréhensible de l’atelier jusqu’aux bureaux de planification et de gestion globale de ces sites.

L’idée derrière ces solutions intégrées, est aussi, selon GE Digital et Oracle, de favoriser l’éclosion de produits et services industriels innovants qui vont tirer parti de ces données, traitées, analysées et stockées dans le cloud. Et donc d'accélérer la convergence entre technologies de terrain opérationnelles (outils de supervision industriels par exemple) et technologies de l’information (applications dans le cloud).

Sur le même sujet