L'embarqué > Logiciel > Développement > CoreAVI publie un driver unique pour graphique et calcul certifiable, fondé sur l’API Vulkan

CoreAVI publie un driver unique pour graphique et calcul certifiable, fondé sur l’API Vulkan

Publié le 18 septembre 2018 à 10:10 par François Gauthier        Développement CoreAVI

CoreAvi ISIT Vulkan

La firme américaine Core Avionics & Industrial (CoreAVI), fournisseur de produits et de services pour les applications critiques et sécuritaires, lance sous le nom de VkCore SC un pilote logiciel pour les applications à fortes contraintes de sécurité et bâti sur un sous-ensemble de l’API Khronos Vulkan 1.0 publiée en février 2016. Une première selon la société, représentée en France par ISIT.

Conçu dès le départ pour optimiser les aspects sécurité et performance, le pilote VkCore SC exploite les capacités graphiques et de calcul des processeurs GPU de dernière génération. La particularité de VkCore SC est qu’il est certifiable selon les normes classiquement utilisées dans l’avionique et l’automobile comme RTCA DO-178C/Eurocae ED-12C DAL-A et ISO 26262 Asil D (via notamment des packs de certification DO-178C et ISO 26262). Les applications graphiques héritées sont également prises en charge par les bibliothèques OpenGL SC 1.0.1 et OpenGL SC 2 qui peuvent s’exécuter sur le pilote VkCore SC. Ce qui permet aux applications de tirer parti à la fois d’OpenGL et de Vulkan et de prendre en charge, dans un futur proche, les spécifications OpenGL SC 1 et OpenGL SC 2 gérées par le Khronos Group.

Côté matériel, VkCore SC est utilisable sur l’i.MX8 de NXP et le Radeon E9171 d’AMD. Plus précisément, le pilote VkCore SC a été développé pour prendre en charge les applications critiques conformes aux normes DO-178C et ISO 26262 mixant des partitions de niveaux de sécurité différents, ainsi que des hyperviseurs permettant la virtualisation des GPU pour les systèmes d’exploitation invités.

Afin de faciliter le déploiement des GPU dans les systèmes critiques exigeant des niveaux de certification très élevés, CoreAVI a également porté son moniteur sécuritaire TrueCore 2.0 sur l’architecture VkCore SC.

Parmi les avantages mis en avant par CoreAVI pour le VkCore SC, on notera le fait qu’il n’est plus nécessaire d’avoir des API graphiques et des API de calcul séparées, et qu’il existe désormais un accès direct au processeur graphique, réduisant ainsi la charge du processeur principal. Avec ses caractéristiques, VkCore SC est notamment adapté aux plates-formes multicœurs et aux applications de vision nécessitant des traitements vidéo lourds et/ou l’exécution d’algorithmes de calcul complexes.

Rappelons que l’API Vulkan, utilisable sous Windows 10, Linux, SteamOS, Tizen ou Android, est une API de bas niveau, concrétisée sous la forme d’un standard ouvert et destinée à concurrencer les technologies fermées d’Apple (Metal) ou de Microsoft (DirectX et Direct3D X12). Et ce en proposant aux développeurs, via une couche d’abstraction, un accès optimisé aux unités de traitement graphique (GPU) modernes, et la possibilité d’implanter du multithreading.

Sur le même sujet