L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > CompuLab estime être le premier à commercialiser un module processeur basé sur l’i.MX7

CompuLab estime être le premier à commercialiser un module processeur basé sur l’i.MX7

Publié le 18 novembre 2015 à 11:01 par Pierrick Arlot        Sous-système CompuLab

CompuLab SoM i.MX7

Sous la référence CL-SOM-iMX7, la firme israélienne CompuLab (dont les produits sont disponibles en France auprès de la société Alciom) compte commercialiser dès le mois de janvier 2016 un premier module processeur SoM (System-on-Module) architecturé autour de l’i.MX7 de Freescale. Ce circuit SoC se décline autour d’un ou de plusieurs cœurs ARM Cortex-A7 auxquels est associé un cœur de microcontrôleur Cortex-M4 (lire notre article ici).

Conçu pour les applications de contrôle/commande et d’automatisme industrielles, les terminaux de points de vente, les équipements médicaux et les passerelles de l’Internet des objets, le module CL-SOM-iMX7 affiche des dimensions de 42 x 68 x 5 mm et s’avère apte à fonctionner dans la gamme de température comprise entre -40°C et +85°C. Bâtie autour d’un SoC i.MX7 Dual (1 GHz) ou Solo (800 MHz), la carte embarque également jusqu’à 2 Go de mémoire DDR3L-1066, jusqu’à 32 Go de mémoire de stockage eMMC, jusqu’à 1 Go de flash Nand SLC, la connectivité Wi-Fi 2x2 802.11a/b/g/n et Bluetooth 4.1, ainsi qu’un hub USB trois ports. Sa connectique Sodimm à 204 broches est en mesure de véhiculer, entre autres, des signaux PCI Express, Gigabit Ethernet (x2), USB, UART (x7), CAN bus (x2) et GPIO (x124), des interfaces pour afficheurs (interface parallèle 24 bits jusqu’à la résolution de 1920 x 1080 pixels, LVDS et Mipi-DSI jusqu’à 1400 x 1050 pixels) et des interfaces pour caméras (parallèle, Mipi-CSI). Le module CL-SOM-iMX7 est fourni avec un BSP complet et des images prêtes à l’emploi pour le système d’exploitation Linux.

Suite à l’annonce de l’i.MX7 en juin dernier, deux sociétés avaient déjà dévoilé leur intention de commercialiser à terme des cartes basées sur le SoC de Freescale. Le distributeur Arrow Electronics compte ainsi proposer une carte de développement architecturée autour de l’i.MX7 et compatible avec la spécification open source 96Boards Consumer Edition, mais le produit ne figure pas encore dans la liste des cartes disponibles sur le site 96Boards.org. Spécialisée dans le développement et la commercialisation de modules processeurs à architecture ARM, la firme suisse Toradex, quant à elle, a indiqué en septembre dernier sa volonté de proposer dès le début de l’année prochaine des modèles i.MX7 au format Sodimm de 67,6 x 36,7 mm.      

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet