L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Avec sa version 3.0, la plate-forme Automotive Grade Linux prend du poids dans l’automobile

Avec sa version 3.0, la plate-forme Automotive Grade Linux prend du poids dans l’automobile

Publié le 03 janvier 2017 à 10:06 par Pierrick Arlot        Plate-forme

Logo AGL

Fort désormais de plus de 90 membres, dont les constructeurs Ford, Honda, Jaguar Land Rover, Mazda, Mitsubishi Motors, Nissan, Subaru, Suzuki et Toyota, le groupe de travail Automotive Grade Linux (AGL) de la Fondation Linux a publié fin décembre la version 3.0 de la plate-forme logicielle du même nom, dédiée aux systèmes d’info-divertissement automobiles.

Pour rappel, le groupe AGL, lancé officiellement il y a quatre ans, réunit de manière collaborative des contributeurs provenant des industries de l’automobile, des télécoms, de l’électronique et de l’informatique. L’objectif est de combiner des composants open source au sein d’une pile logicielle Linux calibrée pour répondre aux besoins de diverses applications automobiles, l’info-divertissement étant la cible privilégiée du groupe de travail.

La plate-forme AGL UCB (Unified Code Base) 3.0 a vocation à fournir 70% à 80% du code logiciel de départ pour un projet destiné à être lancé en production, les 20% à 30% restants à la charge du constructeur ou de l’équipementier automobile pour une personnalisation et une adaptation à des besoins spécifiques. Dans le cadre de la publication de cette version 3.0, le groupe AGL propose d’ailleurs également un kit de développement logiciel (SDK) pour accélérer la mise au point d’applications sur la plate-forme AGL.

« C’est la troisième version de la plate-forme AGL UCB en un an, précise Dan Cauchy, directeur exécutif du groupe de travail Automotive Grade Linux. Ce niveau sans précédent de collaboration est une indication claire que l’industrie automobile est en train d’adopter une méthodologie de développement open source permettant une cadence plus rapide d’innovations grâce à des publications plus fréquentes de versions logicielles caractérisées par des fonctionnalités de plus en plus nombreuses. »

Parmi les fonctionnalités offertes par la version AGL UCB 3.0, on notera un nouvel écran d’accueil et un gestionnaire de fenêtres inédit, un framework applicatif ainsi qu’un lanceur d’applications améliorés, de multiples applications de référence (lecteur multimédia, tuner, navigation, Bluetooth, Wi-Fi, contrôle du chauffage et de la climatisation, mélangeur audio, commandes du véhicule…), le support de la spécification SmartDeviceLink (qui permet de reproduire l’expérience utilisateur d’un téléphone mobile sur un écran tiers présent dans une automobile), le support de caméras arrière et d’écrans d’info-divertissement pour les sièges arrière via le réseau embarqué Most et la disponibilité de nombreuses cartes de prototypage (Renesas, Qualcomm Technologies, Intel, Texas Instruments, NXP, Raspberry Pi).

Sur le même sujet