L'embarqué > Logiciel > Développement > Automobile : Optis et Elektrobit s’associent pour le test virtuel des afficheurs tête haute en réalité augmentée

Automobile : Optis et Elektrobit s’associent pour le test virtuel des afficheurs tête haute en réalité augmentée

Publié le 06 avril 2018 à 12:22 par Pierrick Arlot        Développement Elektrobit

AR-HUD

Spécialiste de la conception de prototypes virtuels avec un fort savoir-faire dans les domaines de l’optique, de l’éclairage et de la vision humaine, la société française Optis, récemment acquise par le groupe Ansys, a signé un accord de partenariat avec l’éditeur Elektrobit (EB) portant sur le test virtuel de systèmes d’affichage tête haute en réalité augmentée dans le cadre d’une expérience de conduite dynamique.

Filiale à 100% de l’équipementier Continental depuis 2015, Elektrobit, dont la branche française compte aujourd’hui une quarantaine de personnes, fournit un ensemble de solutions matérielles et logicielles pour les marchés de l'automobile. Ensemble, les deux sociétés se targuent de permettre aux constructeurs automobiles de rationaliser leur processus de développement dans le but de raccourcir les délais de mise sur le marché.

Dans le détail, Optis et EB veulent « fournir une solution commerciale unique et universelle qui pourra être utilisée par les constructeurs automobiles pour développer et évaluer la fusion de capteurs et le contenu de réalité augmentée ». Le simulateur de conduite VRX d’Optis facilite en effet l’évaluation d’une stratégie d’éclairage intelligent et simule virtuellement l’acquisition de capteurs. En parallèle, EB arware, le nouveau logiciel de réalité augmentée d’Elektrobit, collecte et fusionne les données des capteurs avant de les afficher sur le pare-brise de la voiture en réalité augmentée. Selon les deux partenaires, cette solution combinée permettra aux constructeurs automobiles de tester la simulation de l’éclairage, de l’optique et du contenu de réalité augmentée dans leur prototype de véhicule virtuel.

Avec un système d’affichage tête haute (HUD, Head-Up Display) en réalité augmentée, les piétons, les panneaux de signalisation et les autres véhicules détectés par les capteurs de la voiture sont mis en évidence et superposés sur la route via le pare-brise. Ces informations peuvent servir à avertir le conducteur d’un danger potentiel ou simplement à attirer son attention sur l’environnement de la voiture. Dans ce cadre, VRX d’Optis permet de tester virtuellement plusieurs scénarios de conduite en conditions réelles pour anticiper la détection de ces dangers, tout en bénéficiant de la sécurité d’un environnement virtuel.

« Grâce à la combinaison de nos savoir-faire, les constructeurs automobiles seront en mesure d’évaluer du contenu de réalité augmentée dans un environnement de conduite réaliste, explique Ludovic Manillier, directeur en charge des solutions HUD chez Optis. Les délais de mise sur le marché des HUD à réalité virtuelle pourront être réduits, car les tests virtuels permettent une boucle d’itération très courte entre le développement du logiciel embarqué, les tests et l’expérience de conduite. » 

En corollaire, l’amélioration de la conception des HUD, capables de communiquer aux conducteurs les informations correctes au bon endroit et au bon moment, pourra faire grandir la confiance des conducteurs dans les systèmes de détection évolués de leur véhicule, assurent les deux partenaires.

Sur le même sujet