L'embarqué > Logiciel > Développement > Automobile : Lynx et Etas collaborent autour d’une plate-forme Autosar Adaptive sécurisée

Automobile : Lynx et Etas collaborent autour d’une plate-forme Autosar Adaptive sécurisée

Publié le 20 mars 2018 à 11:33 par François Gauthier        Développement Lynx Software

Etas Lynx

Annoncée en février lors du salon Embedded World, la collaboration entre l’éditeur américain Lynx Software et l’allemand Etas vise à fournir les fondements d’un hyperviseur sécurisé pour la plate-forme RTA-VRTE d’Etas qui s’appuie sur la récente spécification Autosar Adaptive Platform. Lynx, fournisseur d’un système d’exploitation temps réel et d’un hyperviseur pour applications sécurisées, et Etas, filiale de l'équipementier Bosch et éditeur de solutions de développement logiciel pour les systèmes embarqués dans les automobiles, travaillent en fait ensemble depuis 2017. Et, dans le cadre de ce partenariat, l’Allemand a ajouté la technologie LynxSecure Separation Kernel Hypervisor à sa pile logicielle automobile afin d’améliorer de manière significative la sécurité des calculateurs embarqués dans les véhicules et d'apporter la notion de séparation de systèmes sécurisés pour la prochaine génération des unités électroniques de contrôle/commande (ECU) inter-domaines.

Concrètement, Etas prend en charge LynxSecure avec une version de la solution RTA-BSW (Basic Software) Autosar au sein de la plate-forme RTA-VRTE Autosar, associée à la solution de sécurité intégrée Escrypt pour exécuter des applications dans des “conteneurs” installés sur des machines virtuelles isolées fournies par l’architecture LynxSecure. Cette combinaison de technologies constitue une plate-forme logicielle complète conçue pour répondre aux applications automobiles embarquées temps réel à très haut niveau de sûreté de fonctionnement et de sécurité. Pour ces développements, le noyau de séparation LynxSecure assure la partition et l’isolation entre plusieurs machines virtuelles installées sur des architectures multicœurs permettant à plusieurs applications logicielles de coexister tout en évitant les interférences mutuelles.

La technologie LynxSecure Separation Kernel offre également la possibilité, en cas de besoin de performances et de sécurité intrinsèque élevées, d’exécuter en parallèle du code directement sur le processeur, sans l’intermédiaire d’un système d’exploitation (approche dite “bare-metal”) via des “conteneurs” très sécurisés.

Cette collaboration entre Etas et Lynx est à mettre en regard de celle scellée par Vector, le concurrent direct d'Etas sur le marché automobile, avec Sysgo, les deux compagnies ayant tout récemment créé une entreprise commune en charge du développement d’une plate-forme logicielle intégrée composée des logiciels de base (Basic Software) conformes Autosar et rassemblés sous la marque Microsar chez Vector, et du système d'exploitation temps réel et hyperviseur PikeOS de Sysgo.

Enfin, signalons que Lynx a aussi profité de la caisse de résonance du salon Embedded World 2018 pour annoncer le portage de sa solution d’hyperviseur sécurisé sur le processeur S32V de NXP, l'une des plates-formes utilisées par l’industrie automobile pour les applications de vision artificielle implémentées sur les prochains véhicules semi-autonomes ou autonomes. Lynx ajoute ainsi à sa solution Lynx Secure Hypervisor 6.0 la prise en charge de l'architecture 64 bits ARMv8-A, sur laquelle le S32V est fondée, en plus des architectures x86 existantes.

Sur le même sujet