L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Yes It Is associe sécurité et traçabilité via des tags NFC liés à une plate-forme cloud

Yes It Is associe sécurité et traçabilité via des tags NFC liés à une plate-forme cloud

Publié le 02 mai 2017 à 13:02 par François Gauthier        Start-up

yes it is

Grâce à des tags NFC sécurisés, la jeune société française Yes It Is ambitionne de pouvoir connecter et authentifier n’importe quel objet existant pour créer une chaîne de valeur complète associant ces tags à une plate-forme logicielle qui délivre informations et services à un utilisateur doté des droits d‘accès ad hoc.

Plutôt que de créer des objets connectés ex nihilo, la jeune société clermontoise Yes It Is, créée en 2016 par Emmanuel Ranc, a choisi le chemin inverse. Elle a préféré s’atteler à connecter n’importe quel objet existant et à rendre accessible ses données et ses caractéristiques au travers d'un smartphone et du cloud afin qu’il devienne réellement "intelligent". Pour ce faire, Yes It Is a développé un tag NFC et/ou RFID sécurisé innovant que la jeune pousse a associé à une plate-forme logicielle dans le nuage. L’idée est, dans un premier temps, d'authentifier et de localiser l'objet grâce au tag et, dans un second temps, de permettre à cet objet de communiquer un certain nombre d’informations, en partageant tout ou partie de son contenu. Ouvrant alors la voie pour un même objet à des usages différenciés pour des groupes d’utilisateurs distincts.

Emmanuel Ranc, fondateur de Yes It Is

« Pour fonder Yes It Is, je me suis appuyé sur mon expérience dans les systèmes d’information d’entreprise et associé à des experts de l’utilisation de la technologie de communication à courte portée NFC, explique Emmanuel Ranc le fondateur de Yes It Is. L'ambition était de coupler sécurité et traçabilité dans un seul tag et de relier cette approche à des demandes métier - médical, transports, etc. - dans le but de créer une véritable chaîne de valeur qui va de l’objet jusqu’à la relation avec l’utilisateur. »

L’ensemble des prestations apportées par Yes It Is permet alors de lutter contre la contrefaçon, d’améliorer la relation client et d’accroître la traçabilité des produits. La société contrôle donc la production de tags NFC/RFID en s’appuyant sur la technologie de STMicroelectronics, les sécurise en y insérant un système de cryptage et de gestion de clés publiques et privées, et développe une plate-forme de gestion des supports avec des instances dédiées pour chaque utilisateur selon ses besoins : traçabilité, logistique, services B2B, services B2C, etc. Avec la possibilité pour l'utilisateur d’accéder à des solutions de visualisation de données en 3D et de cartographie innovantes.

En somme, l’approche de Yes It Is, qui estime avoir de un à deux ans d’avance sur la concurrence, permet d’attribuer à n’importe quel objet sa propre identité, unique et sécurisée, donc impossible à reproduire. A l’autre bout de la chaîne, la plate-forme sécurisée mise au point par la jeune pousse délivre les informations liées à l’objet : produit authentique ou contrefaçon, et informations texte, photo ou vidéo associées si le droit d’accès est validé. Yes It Is crée de ce fait une chaîne de valeur complète autour de sa plate-forme, de la fourniture des tags physiques aux usages liés, quel que soit le secteur d’activité : objets de luxe, aliments, médicaments, pièces industrielles (dans l’aéronautique par exemple). Au fond, le tag sécurisé, qui est lié à l’objet, donne la clé à l’utilisateur vers un monde de services, vers des systèmes d’information dans une approche de type SSO (Single Sign-On ou authentification unique) qui permet à un usager d'accéder à plusieurs applications informatiques (ou sites Web sécurisés) en ne procédant qu'à une seule authentification.

 

La jeune société a spectaculairement fait connaître son savoir-faire en remportant récemment un Award lors du CES 2017 qui s’est tenu à Las Vegas en janvier. La start-up a montré la pertinence de son concept en appliquant sa technologie via des puces NFC associées à des disques vinyles. Avec l’application Revive développée pour l’occasion, il n’y a plus besoin de platine pour écouter le disque, il suffit d’approcher son smartphone pour apprécier la musique tout en obtenant des informations sur l’artiste (photos, vidéos…). Le tout grâce à la plate-forme logicielle sécurisée dans le cloud qui autorise l’accès à ces données.

L’exemple est parlant, mais l’ambition de Yes It Is est de cibler autant le le marché B2C que le marché B2B. Notamment le secteur médical où sa technologie ouvre la porte à une utilisation des médicaments à la fois raisonnée, sécurisée et adaptée aux patients. Des accords avec le laboratoire pharmaceutique CSP sont d'ailleurs en cours pour appliquer cette approche à des boîtes de médicaments.

Actuellement hébergé au Bivouac, un accélérateur de start-up qui jouit du label French Tech et qui est basé à Clermont-Ferrand, Yes It Is, fort actuellement de de sept associés et de trois salariés, affiche de très fortes ambitions ; la start-up espère atteindre un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros dans cinq ans. Avec un modèle économique basé sur la vente conjointe de la puce NFC et de la plate-forme logicielle associée.

Sur le même sujet