L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Wind River rebaptise son offre logicielle pour la voiture connectée

Wind River rebaptise son offre logicielle pour la voiture connectée

Publié le 19 janvier 2016 à 11:01 par Pierrick Arlot        Plate-forme Wind River

Wind River rebaptise son offre logicielle pour la voiture connectée

Wind River propose désormais sous le nom de Helix Cockpit sa plate-forme logicielle Linux compatible Genivi et Yocto pour systèmes d’info-divertissement, équipements télématiques et autres tableaux de bords évolués embarqués dans les véhicules connectés. L’environnement préintégré, qui supporte notamment les architectures Intel x86, R-Car (Renesas), i.MX6 (NXP) et ARM Cortex-A9 et A-15, est doté d’un framework de connectivité (avec interface utilisateur, lien de communication dans l’habitacle, connexion au nuage), de mécanismes de gestion des mises à jour logicielles over-the-air (OTA) et du profil de sécurité Security Profile for Wind River Linux. Les utilisateurs de la plate-forme Cockpit peuvent aussi avoir accès à l’environnement de développement basé dans le nuage Wind River Helix App Cloud conçu pour la mise au point d’applications IoT par plusieurs centres de conception.

Parallèlement, l’éditeur américain a mis à jour l’environnement Helix Drive, connu jusqu’ici sous le nom Automotive Profile for VxWorks, en y intégrant « le savoir-faire et les technologies les plus récentes en matière de certification pour les applications d’assistance évoluée à la conduite ADAS et de véhicule autonome ». Drive est une plate-forme logicielle compatible Autosar qui a vocation, selon Wind River, à simplifier le développement d’applications automobiles à fortes contraintes de sûreté de fonctionnement et conformes aux exigences de la norme ISO 26262.

Helix Cockpit et Helix Drive sont les dénominations des offres les plus récentes de Wind River au sein du catalogue Helix Chassis qui réunit les technologies de l’éditeur pour les systèmes embarqués automobiles orientés grand public (info-divertissement, télématique, tableaux de bord numériques), les équipements à haut degré de sûreté de fonctionnement (ADAS, conduite autonome) et les outils de développement d’applications orientés cloud.


Sur le même sujet