L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Western Digital calibre un disque dur flash pour les systèmes d’aide évoluée à la conduite automobile

Western Digital calibre un disque dur flash pour les systèmes d’aide évoluée à la conduite automobile

Publié le 10 mai 2017 à 11:47 par Pierrick Arlot        Sous-système Western Digital

iNAND 7250A

Numéro un du marché des disques durs magnétiques, l’américain Western Digital, qui a repris en 2016 le spécialiste des mémoires Nand et des disques durs flash SanDisk, estime proposer avec l’iNAND 7250A le disque dur à mémoire flash embarqué de qualité automobile le plus évolué du moment. Commercialisé sous la marque SanDisk, le produit est censé répondre aux besoins en données des systèmes d’info-divertissement et d’assistance évoluée à la conduite (ADAS) et autres équipements connectés pour véhicules semi ou entièrement autonomes. L’enjeu est de taille puisque selon certains analystes, le trafic de données généré en 2020 par véhicule autonome et connecté pourrait dépasser annuellement 280 millions de gigaoctets !

Disponible en deux versions compatibles AEC-Q100 Grade 2 (-40°C à 105°C) et Grade 3 (-40°C à 85°C), le disque à mémoire flash iNAND 7250A adhère aux guides de conception ISO 26262 pour les produits embarquant de la mémoire non volatile. Conforme à la spécification e.MMC 5.1 et doté d’une capacité maximale de 64 Go, il soutient des vitesses séquentielles de 110 Mo/s à l’écriture et de 300 Mo/s à la lecture.

« Le basculement des applications automobiles connectées, jusqu’alors peu complexes comme l’info-divertissement, vers les systèmes ADAS et autonomes alimente la croissance rapide du volume et du débit des données qui transitent sur les voies de circulation et le besoin en solutions de stockage plus intelligentes et plus résistantes pour gérer ces mêmes données, commente Christopher Bergey, vice-président en charge des solutions embarquées et intégrées chez Western Digital. Dans cette perspective, le disque dur à mémoire flash iNAND 7250A est bien adapté à de nombreuses applications qui vont de la cartographie 3D aux communications de véhicule à véhicule dans les environnements de température très difficiles que génèrent les systèmes de conduite autonome dans l’automobile. »

Sur le même sujet