L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Voitures autonomes : Business France et Bpifrance lancent la sixième édition du programme Ubimobility

Voitures autonomes : Business France et Bpifrance lancent la sixième édition du programme Ubimobility

Publié le 27 mai 2020 à 12:44 par François Gauthier        Conjoncture

Ubimobility 2020

Les organismes Business France et Bpifrance lancent ce jour la sixième édition d’Ubimobility, un programme d’accélération aux Etats-Unis pour les entreprises françaises spécialisées dans les technologies applicables aux véhicules autonomes et connectés. Pour cette édition 2020, sept entreprises ont été sélectionnées par un jury d’experts basés aux Etats-Unis : Epicnpoc, Heex Technologies, IRider, iXblue, Kipsum, Lextan et Stampyt. Les entrepreneurs lauréats participeront au second semestre 2020 à un programme intensif de rendez-vous avec des décisionnaires clefs basés à Detroit, berceau de l’industrie automobile américaine, et à San Francisco, haut lieu des technologies numériques.

A travers le programme Ubimobility, les entreprises lauréates vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé sur neuf mois leur permettant de se développer plus efficacement sur le marché américain. Les lauréats rencontreront les acteurs majeurs du véhicule autonome tels que Ford, Magna, Nvidia, Aptiv, Valeo Amérique du Nord, GM ou encore FCA et le Boston Consulting Group (BCG). Lancé en 2015, Ubimobility a déjà permis d’accompagner 40 entreprises françaises outre-Atlantique dont 10 d’entre elles ont levé 187 millions d’euros en l’espace de cinq éditions. 22 de ces sociétés sont aujourd’hui implantées aux Etats-Unis et quatre y sont en cours d’implantation, preuve, selon ses promoteurs, de l’efficacité du programme.

L’Amérique du Nord est aujourd’hui le premier marché mondial pour les véhicules autonomes. Cette zone concentre à elle seule près de la moitié des investissements mondiaux (48%) grâce notamment à la présence de sociétés pionnières comme Waymo, GM, Ford, Uber, Lyft

Plusieurs stratégies de déploiement du véhicule autonome se dessinent aujourd’hui, ouvrant différentes opportunités de marché. Le programme Ubimobility anticipe ces opportunités en sélectionnant pour cette 6e édition des sociétés qui répondent à ces futurs besoins :

- gestion de grandes quantités de données de manière sécurisée avec Heex Technologies

- optimisation énergétique avec Kipsum

- gestion à distance des véhicules autonomes (de livraison) par la téléopération avec Lextan

- navigation de haute précision en toutes circonstances avec iXblue

- analyse continue de l’environnement et du véhicule avec Irider

- technologie d’imagerie automobile avec Stampyt

- redéfinition de l’expérience utilisateur avec Epicnpoc.

Selon les différentes études citées par Business France et Bpifrance, près de 80 milliards de dollars ont été investis dans le développement des différentes technologies du véhicule autonome entre 2014 et 2017. Ce chiffre serait amené à doubler sur la période 2018-2022 pour atteindre les 160 milliards de dollars (source Frost & Sullivan). Outre-Atlantique, au moins 4% des véhicules vendus en 2025 seront des véhicules autonomes (source BCG), ce qui représente plus que la part de véhicules électriques vendus en France en 2019 (1,93%) (source Automobile-propre).

D’après les prévisions du BCG, les véhicules autonomes pourraient représenter jusqu’à 8% des ventes mondiales en 2030 et de 7% à 14% en Europe (pour une automatisation de niveaux 4 et 5). Enfin, en septembre 2019, un fonds de plus de 60 millions de dollars a été alloué à 8 projets dans 7 Etats américains par le département des Transports afin de tester l’intégration des véhicules autonomes au réseau de transport existant en prenant notamment en compte les questions liées à la sécurité des personnes et à la confidentialité des données.

Sur le même sujet