L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Voiture autonome : Elektrobit rejoint l’écosystème gravitant autour de la plate-forme Apollo de Baidu

Voiture autonome : Elektrobit rejoint l’écosystème gravitant autour de la plate-forme Apollo de Baidu

Publié le 03 septembre 2019 à 10:33 par Pierrick Arlot        Conjoncture Elektrobit

EB tresos

Le fournisseur de solutions matérielles et logicielles pour l’industrie automobile Elektrobit (EB), filiale à 100% de Continental depuis 2015, vient de rejoindre l’écosystème gravitant autour l’environnement pour voiture autonome Apollo du chinois Baidu. Un écosystème qui compte déjà plus de 150 entreprises parmi lesquelles on compte des fabricants de semi-conducteurs (Analog Devices, Infineon, Kalray, Nvidia, NXP, ON Semi, Renesas, Xilinx…), des équipementiers (Bosch, Continental, Delphi, Pioneer, TomTom, Valeo, ZF…), des éditeurs de logiciels (BlackBerry, Microsoft, Ubuntu…) et des constructeurs automobiles (BMW, Daimler, Ford, Honda, Hyundai, PSA, Volkswagen, Volvo…).

On rappellera que la plate-forme Baidu, qui en est aujourd’hui à sa version 5.0, propose des fonctions de positionnement, de perception de l’environnement, de détection d’obstacles, de planification de trajectoires, de contrôle du véhicule, de simulation dans le cloud, etc. Elle est en pratique constituée de quatre modules principaux : services cloud, plates-formes logicielles, pates-formes matérielles de référence et plates-formes automobiles de référence (lire notre article ici).

Dans le cadre du partenariat qui lit désormais Elektrobit et Baidu, la firme allemande va fournir la suite logicielle EB tresos compatible Autosar pour le projet de service voiturier évolué et automatisé de l’environnement Apollo. Selon l’éditeur, EB tresos permet le développement de logiciels conformes à la norme Autosar pour les unités de contrôle/commande électroniques automobiles (ECU) dotées d'une sûreté de fonctionnement très élevée, et ce jusqu'aux exigences de la norme ISO 26262 Asil D. 

« La plate-forme Apollo a fait des progrès considérables depuis son lancement il y a tout juste deux ans avec le soutien des leaders de l'industrie automobile, en Chine et dans le monde entier, indique Alexander Kocher, président et directeur général d'Elektrobit. La Chine est un marché important et stratégique pour EB et, dans ce cadre, nous comptons travailler avec Baidu ainsi qu'avec l'industrie automobile dans sa totalité pour accélérer le développement de la conduite automatisée reposant sur Apollo. » La société allemande assure par ailleurs travailler avec Baidu dans d’autres domaines et les deux partenaires ont récemment publié un livre blanc commun sur la nécessité de cartographies sûres et fiables pour une conduite automatisée (Reliable and Safe Maps for Automated Driving).

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet