L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Un t-shirt connecté s’occupe de votre santé… en analysant vos paramètres physiologiques

Un t-shirt connecté s’occupe de votre santé… en analysant vos paramètres physiologiques

Publié le 06 décembre 2019 à 10:55 par François Gauthier        Objet de la semaine

Un t-shirt connecté s’occupe de votre santé… en analysant vos paramètres physiologiques

Voilà le weekend ! On enfile son t-shirt et on part faire du sport. Jusque-là rien que de très normal (pour la plupart d’entre nous). Sauf que le t-shirt précédemment enfilé s’occupe de nous et de notre santé quand on court ! C’est en tout cas la proposition de la jeune société française Chronolife avec Nexkin, un habit connecté qui permet de collecter et de transférer des données issues de six mesures physiologiques sur des serveurs sécurisés et agréés santé. A savoir un électrocardiogramme, la respiration abdominale, la respiration thoracique, la température corporelle, l’impédance pulmonaire et une synthèse de l’activité physique en cours.

L’originalité de la solution est de s’appuyer sur un algorithme propriétaire et breveté de fusion de données, dénommé Hots (Hierarchy Of event-based Time-Surfaces). Cet algorithme est capable de faire de la fusion de données sur des flux de données complexes, multiples et continus, de fonder son analyse sur des déformations de patterns ou changements d’états globaux, comme le ferait un médecin, de générer des alertes pour prédire tout changement de l’état de santé d’une personne et de fonctionner sur des processeurs de faible consommation. Avec à la clé un fonctionnement en local, avec une faible consommation d’énergie et sans liaison requise à un serveur, assurant de ce fait un haut degré de sécurité.

Le t-shirt Nexkin a été conçu de manière à ressembler à un homologue “normal” via une collaboration avec l’Institut français du textile et de l’habillement (IFTH), centre d’expertise et d’innovation textile. L’IFTH et Chronolife ont travaillé sur la mise en place de différents prototypes qui correspondent à diverses morphologies, permettant ainsi une meilleure fiabilité des mesures recueillies. Il est lavable en machine sans qu’il y ait besoin de retirer l’électronique (les capteurs) ou la batterie, totalement intégrées au tissu.

Les données recueillies sont ensuite analysées sur l’application smartphone du patient qui intègre la technologie Hots.

Selon ses inventeurs, Nexkin, au-delà d’un usage personnel, va permettre aux groupes pharmaceutiques de tester et de valider leurs solutions dans le cadre d’études cliniques et de programmes d’efficacité thérapeutique, grâce notamment à la technologie de télésurveillance classée et certifiée 2a dans la santé. Il va aussi permettre aux compagnies d’assurance de développer et gérer des services de maintien à domicile de personnes âgées et fragiles, avec une meilleure prévention des risques. Objectif : diminuer les (ré)hospitalisations et les frais de santé associés. Ce t-shirt pourra aussi être mis en œuvre par des organismes dans le monde du sport, afin de renforcer leurs programmes de coaching pour l’entraînement et le suivi des sportifs de haut niveau.

Cofondé en 2015 avec la société de capital-risque iBionext, Chronolife se définit comme un opérateur de services dans la santé qui développe des équipements médicaux pour le suivi de paramètres physiologiques multiples et en continu, sans impact sur le mode de vie des utilisateurs et des patients. La société, certifiée ISO 13485 (exigences relatives au système de management de la qualité lorsqu'un organisme doit démontrer son aptitude à fournir des dispositifs médicaux et des services associés), héberge ses données chez un hébergeur certifié HDS (Hébergeur de données de santé).

A terme, Chronolife compte commercialiser 100 000 t-shirts à horizon 2022. Ceux-ci seront accessibles à 250 euros l’unité, avec en sus un abonnement mensuel d’une vingtaine d’euros pour tirer profit de l’application mobile.

Sur le même sujet