L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > TQ embarque une puce NXP à 12 cœurs Arm Cortex-A72 sur un module de 126 x 78 mm

TQ embarque une puce NXP à 12 cœurs Arm Cortex-A72 sur un module de 126 x 78 mm

Publié le 07 mai 2020 à 12:13 par Pierrick Arlot        Sous-système TQ-Systems

TQ

Sous le label TQMLX2160A, le spécialiste des cartes et modules embarqués TQ (représenté en France par NeoMore) est l’une des toutes premières sociétés à annoncer un module processeur bâti sur la puce-système 64 bits QorIQ Layerscape LX2160A de NXP, équipée d’un maximum de 16 cœurs Arm Cortex-A72. A notre connaissance, seul SolidRun a procédé d’ores et déjà à une telle annonce avec une référence précise (lire notre article ici).

Dévoilé par NXP en octobre 2017, le SoC LX2160A est notamment conçu pour répondre aux besoins des applications de traitement en périphérie de réseau (edge) ou de délestage de charge de travail dans les centres de données. Equipé d’interfaces Ethernet à 100 Gbit/s et PCIe Gen4, la puce, gravée en technologie FinFET 16 nm, fournit également des fonctions de commutation de niveau 2 à la vitesse de ligne et dispose de blocs d’accélération pour la compression de données et la cryptographie IPSec à 50 Gbit/s.

En fonction des fonctionnalités requises, le module TQMLX2160A, dont les premiers prototypes seront disponibles à partir de la mi-juin, existe en trois variantes avec 8, 12 ou 16 cœurs Cortex-A72. Les processeurs correspondants LX2160AA, LX2120 et LX2080A (compatibles au niveau brochage), cadencés jusqu'à 2,2 GHz, diffèrent uniquement par le nombre de cœurs.

Bien que le module soit de dimensions compactes (126 x 78 mm), toutes les 560 broches de signal sont disponibles, précise TQ, et notamment deux interfaces Ethernet jusqu’à 100 Gbit/s. En plus des 24 voies SerDes cadencées jusqu'à 25 GHz qui peuvent être utilisées comme liens Ethernet, SATA et PCIe, le modèle TQMLX2160A dispose d’un certain nombre d’interfaces supplémentaires : jusqu'à 2x Gigabit Ethernet, 2x USB 3.0, 2x CAN FD, jusqu'à 6x I²C et 3x SPI. On y trouve aussi une mémoire SDRam DDR4 soudée d'une capacité maximale de 64 Go avec prise en charge du mode ECC ainsi qu’une mémoire eMMC d'une capacité maximale de 64 Go et jusqu’à 512 Mo de flash NOR QSPI.

Sur la carte porteuse associée, les utilisateurs peuvent en pratique mettre en œuvre deux interfaces Ethernet 10 Gigabit ainsi qu'une interface 100 Gigabit en plus d’un maximum de dix interfaces Gigabit Ethernet. Des interfaces USB 3.0, CAN FD, SATA et PCIe sont également disponibles.

Selon TQ, le module convient aux équipements d’infrastructure réseau où les exigences en matière de transmission et de traitement des données sont particulièrement élevées. Autres applications ciblées : les serveurs, les calculateurs de périphérie de réseau (edge), les infrastructures de transport et de gestion du trafic, là où les exigences en matière de traitement des données vont de pair avec une dissipation thermique limitée.

Sur le même sujet