L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > TI intègre la connectivité EtherCAT, Ethernet et CAN FD dans ses microcontrôleurs industriels C2000

TI intègre la connectivité EtherCAT, Ethernet et CAN FD dans ses microcontrôleurs industriels C2000

Publié le 21 juin 2019 à 07:57 par Pierrick Arlot        Composant  Texas Instruments

TI C2000 F2838x

Afin d’éviter le recours à un Asic ou à un contrôleur de communication externe dans des applications industrielles faisant appel à ses microcontrôleurs C2000, Texas Instruments lance sous la référence F2838x des modèles 32 bits qui permettent d’utiliser un seul circuit pour implémenter la connectivité du type EtherCAT, Ethernet et CAN FD dans des commandes de servomoteurs en courant alternatif ou d’autres types de systèmes industriels. Avec, à la clé, une conception moins complexe, un gain de place sur le circuit imprimé et une réduction des coûts.

Pour intégrer sur la puce les trois protocoles de communication industriels que sont EtherCAT, Ethernet et CAN FD, Texas Instruments a opté pour l’implémentation d’un sous-système à architecture Arm Cortex-M3 dans les microcontrôleurs F2838x à double cœur C28x. Ce sous-système prend à sa charge les tâches de communications gourmandes en calcul et optimise de ce fait les fonctions de connectivité.

Les nouveaux modèles disposent aussi d’une interface série rapide avec huit canaux de réception, censée faciliter les communications de circuit à circuit jusqu’à un débit de 200 Mbit/s avec un nombre de broches réduit. Selon l’Américain, les utilisateurs peuvent notamment bénéficier de ce niveau élevé d’intégration dans leurs conceptions CAN FD et augmenter le nombre de ports CAN FD disponibles en associant le microcontrôleur F2838x à un circuit spécifique comme le SBC (System Basis Chip) TCAN4550, récemment lancé par TI, qui intègre contrôleur et émetteurs/récepteurs CAN FD.

Si l’on en croit la société de semi-conducteurs texane, les F2838x ont vu aussi leurs performances de contrôle améliorées avec, dans le cas des applications de commande de servomoteurs, des boucles de commande vectorielle traitées en moins de 500 ns. Les modèles F2838x disposent en outre d’un convertisseur analogique-numérique 16 bits à sortie unique (single-ended) qui double le nombre de canaux disponibles par rapport aux générations précédentes de C2000 afin de minimiser là encore le recours à des composants externes, réduire la latence système et maximiser la précision des boucles de courant.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU https://www.linkedin.com/showcase/embedded-mcu/

Bloc-diagramme du microcontrôleur C2000 F2838x

     

Sur le même sujet