L'embarqué > Marchés > Rachat > Telit met la main sur les modules radio cellulaires de l’américain Novatel Wireless

Telit met la main sur les modules radio cellulaires de l’américain Novatel Wireless

Publié le 13 avril 2016 à 10:00 par Pierrick Arlot        Rachat Telit

Module cellulaire Novatel

Spécialiste des modules radio, des logiciels et des plates-formes de service M2M et IoT, la firme italo-britannique Telit Communications n’en a pas encore terminé avec sa stratégie d’acquisition. Pour une somme initiale payée en numéraire de 11 millions de dollars, auxquels s’ajoute une clause d’indexation sur les résultats futurs, la société va mettre la main sur certaines familles de modules cellulaires de l’américain Novatel Wireless, ainsi que sur la propriété intellectuelle et les actifs associés. L’acquisition s’accompagne d’une licence exclusive d’exploitation d’autres IP de Novatel liées aux produits couverts par le rachat (et tout particulièrement ceux en cours de développement).

« Cette transaction renforce le positionnement de Telit sur le segment de marché de la sécurité, un segment qui devrait être l’un des premiers à adopter les modules LTE CAT-1, a souligné Oozi Cats, le CEO de Telit. L’acquisition des modules cellulaires de Novatel Wireless entre pleinement dans notre stratégie qui consiste à étoffer notre offre de produits par des rachats et par nos propres activités de recherche et développement. » La spécification LTE CAT-1 vise plus particulièrement à abaisser le coût des modules LTE en limitant les débits à 10 Mbit/s (dans le sens descendant). Cette option intéresse de plus en plus les fabricants d’équipements connectés, d’autant que la migration vers le LTE semble aujourd’hui inéluctable, tout particulièrement en Amérique du Nord où les opérateurs ont déjà prévu l’extinction à plus ou moins court terme des réseaux 2G (voire 3G…).

Pour rappel, Telit s'est offert en 2009 le français OneRF, un fabricant de modules RF pour réseaux radio maillés propriétaires, 802.15.4 et ZigBee, puis en 2011, les activités de Motorola liées aux modules cellulaires M2M, et en 2012, les modules de positionnement par satellite de Navman Wireless. En 2012, la société a créé la division m2mAir afin de centraliser son offre de services à valeur ajoutée. Mise sur pied lors du rachat du fournisseur israélien de services de connectivité M2M GlobalConect, cette division s’est renforcée en 2013 par l’acquisition des américains CrossBridge Solutions et ILST. Telit avait également repris en 2014 les activités liées aux modules automobiles eCall de NXP et début 2016 les produits Bluetooth et NFC de l'allemand Stollmann.

Sur le même sujet