L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Tektronix muscle ses oscilloscopes pour l’analyse des liens série haute vitesse

Tektronix muscle ses oscilloscopes pour l’analyse des liens série haute vitesse

Publié le 03 juillet 2019 à 12:56 par François Gauthier        Instrum. générale Tektronix

Tektronix DPO70000SX

Le fabricant d’instruments de test et mesure Tektronix vient d’étendre les performances de ses oscilloscopes numériques DPO70000SX avec des modèles dotés d’une bande passante analogique d’entrée de 13 et 16 GHz, avec comme objectif affiché de faciliter le travail des concepteurs qui planchent sur la mise en œuvre au sein de leurs projets de liens série à haute vitesse, dans les domaines d’application grand public, automobile, militaire et aérospatial.

Sur ces appareils, les outils d’analyse logicielle conçus pour l’étude des applications haute vitesse sont désormais disponibles à des niveaux de bande passante supérieurs, autorisant le support d’un large éventail de technologies d’interface, USB, DisplayPort, HDMI, LPDDR, Mipi C-PHY et D-PHY, ainsi que des applications de stockage sur serveur, telles que PCI Express Gen3 et SATA.

Les deux modèles 13 GHz et 16 GHz offrent quatre canaux d’entrée pour une fréquence d’échantillonnage de 50 Géch./s avec la capacité de synchroniser jusqu’à quatre ports, pour obtenir in fine un système à 16 canaux d’entrée. Pour ce faire, l’architecture UltraSync propre à Tektronix, et installée sur ces appareils, délivre une synchronisation des données précise sur des systèmes multi-unités.

Au sein des instruments, la technologie logicielle DOPjet fournit une caractérisation du taux d'erreur sur bits (Bit Error Rate) sur les liens série, en séparant l’analyse de la gigue et du bruit. Enfin, la plate-forme SDLA (Serial Data Link Analyzer) intégrée aide à comprendre simultanément le comportement du système sur plusieurs points de test afin d’optimiser les technologies CTLE (Continuous Time Linear Equalization ou égalisation linéaire en temps continu qui est un filtre linéaire appliqué au récepteur qui atténue les composantes du signal basse fréquence et amplifie les composantes autour de la fréquence de Nyquist) et DFE (Decision Feedback Equalization) mises en œuvre sur les liens série haute vitesse.

Ces oscilloscopes se couplent également de manière transparente à d’autres sources de signaux conçues par Tektronix, à savoir des générateurs de signaux arbitraires (BERTScope, AWG70000B et AWG5200 de la série BSX) offrant ainsi des solutions de bout en bout pour les tests de transmission et de réception d’une interface.

Sur le même sujet