L'embarqué > Marchés > Rachat > Systèmes embarqués mil-aéro : Abaco Systems est absorbé par le groupe américain Ametek

Systèmes embarqués mil-aéro : Abaco Systems est absorbé par le groupe américain Ametek

Publié le 23 mars 2021 à 16:14 par Pierrick Arlot        Rachat Abaco

Abaco Systems

Fabricant d’instruments électroniques et de systèmes électromécaniques au chiffre d’affaires de plus de 4,5 milliards de dollars en 2020 (dont la moitié réalisé hors des Etats-Unis), le groupe américain Ametek a signé un accord définitif de rachat de son compatriote Abaco Systems pour un montant de 1,35 milliard de dollars payés en numéraire. Abaco Systems, dont les ventes annuelles avoisinent les 325 millions de dollars, est un fournisseur de sous-systèmes et systèmes durcis pour l’embarqué critique, très présent sur les marchés de la Défense et de l’aérospatial.

Jusqu’alors propriété de la firme américaine de capital-investissement Veritas Capital, Abaco Systems a été créé fin 2015 pour prendre à sa charge les activités de GE-IP, entité du groupe GE, liées aux systèmes et sous-systèmes embarqués. Son catalogue, qui s'est enrichi tout au long des années 2000 et 2010 avec le rachat de sociétés comme VMIC, RAMiX, SBS Technologies, Radstone et 4DSP (entre autres) englobent des cartes de communication avioniques, des cartes graphiques et vidéo, des calculateurs lames à hautes performances (HPEC) pour architectures en châssis, des cartes de stockage et d’entrées/sorties, des cartes réseau, des systèmes et calculateurs durcis, des cartes de détection, d’acquisition et de traitement de signaux, ainsi que des calculateurs monocartes (SBC) et des modules processeurs.

Une fois l’acquisition finalisée, ce qui devrait être l’affaire de quelques mois, Abaco Systems rejoindra l’entité Electronic Instruments Group (EIG) d’Ametek qui conçoit et fabrique des instruments de surveillance, de mesure, de test, d’étalonnage et d’affichage sur les marchés des procédés, de l’aéronautique, de l’énergie, du médical et de l’industriel. Une entité qui réalise un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 3 milliards de dollars.     

Sur le même sujet