L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Systèmes de détection infrarouge : Sofradir et Ulis fusionnent et deviennent Lynred

Systèmes de détection infrarouge : Sofradir et Ulis fusionnent et deviennent Lynred

Publié le 05 juin 2019 à 10:09 par François Gauthier        Conjoncture

Systèmes de détection infrarouge : Sofradir et Ulis fusionnent et deviennent Lynred

La société française Sofradir, qui conçoit et fabrique des technologies infrarouges (IR) pour les applications spatiales et militaires, et sa filiale Ulis ont décidé de fusionner pour donner naissance à Lynred. Selon les dirigeants des deux entreprises, Lynred a été créé pour répondre à la demande émanant des marchés de l’aérospatial, de la Défense, de l’industrie et du grand public qui recherchent une société offrant une gamme complète de produits infrarouges.

La nouvelle société compte ainsi atteindre la taille critique nécessaire, soit 1 000 collaborateurs, pour raccourcir les délais de mise sur le marché de nouveaux produits. De fait, Lynred propose désormais au niveau mondial une gamme étendue de produits de mesure et de détection dans l’infrarouge, augmente sa force de frappe en termes de recherche et développement et renforce la visibilité de ses technologies dans l’écosystème de l’IR.

Le marché des systèmes militaires d’imagerie infrarouge est estimé à 8,5 milliards de dollars en 2018 (environ 7,6 milliards d’euros) et devrait atteindre 14 milliards de dollars (environ 12,5 milliards d’euros) en 2023, selon une étude publiée par Maxtech international (The world market for military infrared imaging detectors and systems, édition 2019). En extrapolant les données du marché des caméras pour applications industrielles et grand public, Lynred note que ce marché pourrait, quant à lui, passer de 2,9 milliards de dollars à 4,1 milliards de dollars sur la même période, soit environ 3,7 milliards d’euros (Uncooled Infrared Imagers and Detectors 2019, Yole Développement). Ce qui représente une croissance potentielle annuelle moyenne allant jusqu’à 10% dans le domaine des caméras et des systèmes.

Au-delà, les 150 millions d’euros investis récemment par le biais du projet Nano2022 vont aussi permettre à Lynred de développer les prochaines générations de détecteurs infrarouges sur les cinq années à venir. Ces dispositifs IR seront conçus pour répondre aux besoins en matière de systèmes autonomes pour bâtiments intelligents (gestion des espaces de travail, efficacité énergétique), de sécurité routière et de confort de l’habitacle des véhicules. Les développements vont également porter sur les détecteurs infrarouges de très grand format nécessaires pour les observations astronomiques et spatiales ainsi que sur des détecteurs compacts et légers qui peuvent être intégrés dans des dispositifs portables et des drones.

Sur le même sujet