L'embarqué > Logiciel > Développement > Support Arinc 664, FACE et Autosar pour l’outil Scade d’Esterel au sein de la suite Ansys 17.0

Support Arinc 664, FACE et Autosar pour l’outil Scade d’Esterel au sein de la suite Ansys 17.0

Publié le 09 février 2016 à 11:58 par François Gauthier        Développement Ansys

Esterel Scade

La suite de solutions de simulation numérique 17.0 d’Ansys apporte, selon la société américaine, des évolutions importantes dans de nombreux domaines industriels où la notion de simulation devient incontournable : appareils connectés intelligents, véhicules autonomes, machines industrielles économes en énergie, etc. Une approche qui permet d’explorer virtuellement l’étendue des options possibles, désormais rassemblées chez Ansys dans une suite qui intègre toutes les technologies de  modélisation et de simulation de la société au sein d'une même plate-forme. Avec comme objectif de répondre aux besoins de développement des systèmes cyberphysiques complexes contenant à la fois de l’électronique et du logiciel embarqué. Le tout en s’appuyant sur une ingénierie système basée sur les modèles (Model-Based Systems Engineering).

Au sein de cette suite, les outils de simulation de circuits électroniques ou de systèmes de fluide, d’analyse thermique, de calcul de pièces mécaniques, d’analyse de champs électromagnétiques, etc. intègrent de nouvelles structures de maillage 3D, supportent des analyses couplées (fluide/mécanique par exemple) et amènent le support natif du langage standard de modélisation système Modelica, qui permet d'accéder à des centaines de modèles mécaniques et fluides de composants issus de la bibliothèque de modèles d’électronique de puissance associée. Avec, selon Ansys, une amélioration d’un facteur 10 des performances de tous ces outils avec la prise en compte des technologies de calcul haute performance (HPC), pouvant aller jusqu’à l’exploitation simultanée de 1 000 cœurs de processeurs.

Côté logiciel, l’outil Scade, issu du français Esterel Technologies qui fait désormais partie d’Ansys, apporte dans sa version 17.0, désormais alignée sur les évolutions de la suite d’Ansys, plusieurs évolutions, notamment dans les domaines de l’avionique et de l’automobile. Ainsi, le paquetage “avionique” de Scade 17.0 intègre des modèles de conception (templates) pour les systèmes qui utilisent les normes Arinc 653 (partitionnement temporel et spatial de ressources informatiques et définition d’interfaces de programmation et de configuration), Arinc 429 (définition d’une architecture et d’une interface électrique associée à un protocole de gestion de données numériques véhiculées sur une paire torsadée) et Arinc 664 (réseau AFDX, Avionics Full DupleX Switched Ethernet). L’outil est aussi conforme au modèle de présentation des données FACE (Future Airborne Capability Environment) développé par l’Open Group. Enfin, le générateur automatique The Scase Suite KCG est désormais capable de supporter, au-delà du C, du code écrit en langage Ada.

Pour ce qui concerne le développement d’applications pour l’automobile, Scade est capable dans cette version de capturer des composants logiciels Autosar en tant que modèles Scade, et de générer du code conforme à l’interface RTE (Runtime Environment) définie par la norme Autosar.

Sur le même sujet