L'embarqué > Logiciel > Développement > ST renforce et allège le logiciel de création d’interfaces graphiques TouchGFX sur microcontrôleurs STM32

ST renforce et allège le logiciel de création d’interfaces graphiques TouchGFX sur microcontrôleurs STM32

Publié le 30 octobre 2019 à 10:46 par Pierrick Arlot        Développement STMicroelectronics

TouchGFX 4.12

Outil gratuit disponible dans l’écosystème STM32, l’environnement logiciel TouchGFX permet de créer des graphiques et animations haut de gamme pour les interfaces utilisateur embarquées sur les microcontrôleurs STM32. STMicroelectronics a doté cet outil de nouvelles fonctionnalités qui, dixit la société de semi-conducteurs, rendent ces IHM encore plus dynamiques tout en sollicitant moins le processeur et la mémoire.

Issu du rachat en 2018 du danois Draupner Graphics, TouchGFX est constitué de deux éléments avec, d’un côté, l’outil sur PC TouchGFX Designer pour la conception et la configuration de l’interface utilisateur et, de l’autre, le moteur logiciel de rendu TouchGFX Engine qui s’exécute sur le dispositif final pour garantir des performances optimales. Selon ST, les mises à jour de la dernière version en date, la 4.12 en l'occurrence, permettent la mise au point d’interfaces utilisateur sophistiquées pour des solutions d’affichage monopuces sans avoir recours à de la RAM ou de la mémoire flash externe. Elles garantiraient aussi une autonomie plus longue des équipements et rendraient le développement plus simple.

Le moteur TouchGFX a notamment été doté d’un mode autorisant le fonctionnement du buffer avec seulement 6 Ko de RAM. Dès lors une interface utilisateur pleinement fonctionnelle peut se satisfaire de 16 Ko de RAM, si bien qu’un « petit » microcontrôleur STM32 peut déjà offrir des expériences utilisateur riches sans mémoire externe, assure STMicroelectronics. Par ailleurs une nouvelle option de luminance sur 8 bits (L8) avec des palettes 16 bits, 24 bits et 32 bits réduit les besoins en mémoire flash. Même avec cette capacité mémoire réduite, TouchGFX maximise les performances en s’appuyant sur l’accélérateur graphique STM32 Chrom-ART, ajoute la société de semi-conducteurs. Les utilisateurs peuvent aussi opter pour une profondeur de couleurs sur 6 bits pour économiser à la fois la RAM et la flash tout en ayant à disposition 64 couleurs pour créer des interfaces utilisateur graphiques d’entrée de gamme.

Les mises à jour de l’outil TouchGX Designer, quant à elles, incluent des extensions au jeu de widgets personnalisables telles que Scale and Rotate pour accroître les capacités de la programmation par glisser-déposer. Par ailleurs un nouvel onglet Image permet aux utilisateurs de configurer rapidement des attributs spécifiques comme le format d’image, l’algorithme de réduction de bruit et la rotation de l’agencement (layout) des images. ST a également amélioré les performances de la génération automatique de code et réduit les temps de chargement.    

Sur le même sujet