L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > ST étoffe par le haut sa gamme de microcontrôleurs 32 bits automobiles à architecture Power

ST étoffe par le haut sa gamme de microcontrôleurs 32 bits automobiles à architecture Power

Publié le 23 avril 2015 à 11:06 par Pierrick Arlot        Composant  STMicroelectronics

SPC558NE STMicroelectronics

Sous la référence SPC58NE, STMicroelectronics ajoute aujourd’hui à sa gamme SPC5 de microcontrôleurs 32 bits à architecture Power et à vocation automobile des modèles multicœurs qui s’avèrent les premiers à intégrer la technologie flash embarquée (eFlash) 40 nm du fabricant franco-italien. Une caractéristique qui permet en théorie d’insérer sur la puce jusqu’à 16 Mo de mémoire flash.

Selon ST, les SPC58NE, qui ciblent les applications telles que la gestion moteur, la transmission, le freinage antiblocage, la direction assistée électrique, la suspension active et l’assistance évoluée à la conduite (ADAS), ont été conçus pour répondre aux exigences de la norme de sûreté de fonctionnement ISO 26262 Asil D et du standard de sécurité Evita (E-Vehicle Safety Intrusion Protected Applications) Medium Class. A ce titre, ils intègrent plusieurs cœurs Power e200z4d VLE (Variable Bit Length) « dual issue », couplés en mode lockstep pour assurer la tolérance aux fautes et la redondance des fonctionnalités, ainsi qu’un module de sécurité câblé dans le silicium (Hardware Security Module) destiné à la vérification de l’intégrité du code en mémoire flash.

On trouve également dans les microcontrôleurs SPC58NE jusqu'à 6 Mo de flash et 768 Ko de RAM, huit interfaces CAN (Controller Area Network) et un jeu de périphériques (convertisseurs A/N, modules d’interface DSPI, LIN et UART, contrôleur FlexRay, etc.). Au sein de la famille SPC58NE, les modèles SPC58NE84, équipés de trois cœurs e200z4d VLE « dual issue », sont d’ores et déjà échantillonnés.

Sur le même sujet