L'embarqué > Marchés > Rachat > Spécialiste des IP de codage vidéo, le grenoblois Allegro DVT s’offre Amphion Semiconductor

Spécialiste des IP de codage vidéo, le grenoblois Allegro DVT s’offre Amphion Semiconductor

Publié le 16 octobre 2019 à 16:41 par Pierrick Arlot        Rachat Allegro DVT

AllegroDVT-Amphion

Spécialiste des jeux de test de conformité aux standards de compression vidéo et des IP d’encodage et de décodage vidéo, le grenoblois Allegro DVT vient d’acquérir la société Amphion Semiconductor, basée en Irlande du Nord et également focalisée sur la fourniture de blocs d’IP vidéo pour puces-systèmes SoC. L’ensemble ainsi formé continuera ses activités sous le nom d’Allegro DVT à partir de ses bureaux existants à Grenoble et à Belfast.

Selon la société dauphinoise, l’acquisition d’Amphion positionne désormais Allegro DVT comme le premier fournisseur d’IP pour puces-systèmes SoC capable de proposer commercialement des solutions matérielles d’encodage et de décodage temps réel conformes au récent standard vidéo AV1 à des résolutions 4K/UHD et 8K. Porté par l’alliance AOMedia (lire notre article ici), le standard AV1 a l’ambition de devenir le codec vidéo de référence open source et libre de redevances pour la diffusion de qualité de flux vidéo UltraHD 4K (ou de résolution supérieure) sur Internet et sur les réseaux IP (notamment en diffusion Over-The-Top, OTT).

« Plus que jamais, le développement de solutions vidéo efficaces sur silicium exige des investissements et des ressources qualifiées pour répondre à la complexité grandissante des formats de codage vidéo nouveaux et émergents, explique Nouar Hamze, le CEO d’Allegro DVT. Les offres complémentaires d’Allegro DVT et d’Amphion placent aujourd’hui notre société dans une position privilégiée pour fournir un portefeuille complet d’IP pour les applications d’encodage, de décodage et de transcodage vidéo. »

Allegro DVT, qui s’était séparé en 2018, au profit d’Anevia, de ses activités Keepixo liées aux plates-formes logicielles d’encodage vidéo pour opérateurs TV et fournisseurs de services, propose aujourd’hui des suites de tests de conformité et des IP d’encodage et de décodage vidéo au format RTL conformes aux standards H.264/AVC, H.265/HEVC, AVS2, AVS3, VP9 et AV1. La société a lancé en avril 2019 la première IP d'encodage vidéo apte à compresser en temps réel des flux vidéo au format AV1 jusqu'à des résolutions 4K/UHD.

Sur le même sujet