L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Smart Agriculture : les ruches se mettent aussi à l’heure du tout-connecté

Smart Agriculture : les ruches se mettent aussi à l’heure du tout-connecté

Publié le 13 mai 2016 à 11:40 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Ruche connectée LoRa

Mine de rien, un apiculteur consomme jusqu’à 700 litres de gasoil par an pour aller vérifier à intervalles réguliers l’état et la santé de ses ruchers, souvent disséminés dans la nature dans des lieux pas toujours faciles d’accès. Et 700 litres de gasoil brûlés équivalent à l’émission de plus de deux tonnes de CO2. Toute technologie permettant le suivi à distance de l’évolution du poids des ruches (et donc de la quantité de miel produite) est donc synonyme de gain de temps et d’argent pour l’apiculteur… et de lutte contre le réchauffement climatique.

C’est justement sur ce créneau que s’est positionnée la toute jeune société grenobloise Green&Connect, créée début 2016 par Fabien Holin, passionné d’apiculture et… ingénieur système senior spécialiste des technologies de communication IoT longue portée (Sigfox, LoRa) chez STMicroelectronics. Présent au sein de l’aréopage de start-up qui exposaient leurs innovations début avril à Lyon sur le salon SIdO (Showroom de l’Internet des objets), Green&Connect, dont l’objectif est de concevoir, développer et commercialiser des produits destinés à l’agriculture « intelligente », y présentait sa première réalisation, en l’occurrence une ruche… connectée.

Dans la pratique, BeeZbee – c’est le nom du produit – se présente comme un support robuste (en réalité une sorte de balance dotée d’un module de communication LoRa ou Sigfox) qu’il est simple et rapide de positionner sous une ruche. Architecturée autour d’un microcontrôleur STM32 de STMicroelectronics, d’une cellule de charge, d’un GPS intégré et de capteurs de température et d’hygrométrie (pour la mesure des conditions atmosphériques extérieures), la solution de Green&Connect est annoncée comme deux fois moins chère que des approches concurrentes pour une autonomie qui peut atteindre de trois à cinq ans. Sachant qu’il est possible de recharger le système vie une prise USB.

Sans nécessité de branchement ou de carte SIM, la ruche connectée émet donc des informations à intervalles réguliers sur un réseau LoRa ou Sigfox, informations qui sont transmises quotidiennement, via un SMS ou un message électronique, à l’apiculteur qui peut lui-même consulter à tout moment son espace BeeZbee (géré sur un serveur de Green&Connect) depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. En cas de changement brutal de poids (essaimage, vol d’une ruche…), une alerte est également générée.

Testée dès 2015 sur le réseau pilote LoRa d’Orange dans la région grenobloise et gagnante du concours STM32 IoT Design Contest 2015 organisé par STMicroelectronics, la ruche connectée BeeZbee a déjà été commercialisée à une centaine d’exemplaires dans des versions principalement Sigfox. La jeune société, membre du programme Innovation Booster de la société franco-italienne, lève en ce moment-même des fonds pour lancer une seconde série de 10 000 produits et se déployer sur le continent européen qui compte à l’heure actuelle pas moins de… 13 millions de ruches !