L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Semtech va coopérer avec Arduino pour créer un module d’extension radio LoRa

Semtech va coopérer avec Arduino pour créer un module d’extension radio LoRa

Publié le 12 janvier 2017 à 12:05 par François Gauthier        Sous-système Semtech

Arduino LoRa

Profitant de la caisse de résonance du salon CES qui s’est tenu début janvier à Las Vegas, l'américain Semtech, fabricant de semi-conducteurs et détenteur de la technologie de communication radio longue portée et basse consommation LoRa, et l’équipe des concepteurs de la plate-forme en open source Arduino ont annoncé une coopération étroite. L'objectif est de développer un module d’extension (un « shield », selon la terminologie de l’écosystème Arduino) pour faciliter la création de systèmes connectés basés sur la technologie LoRa et architecturés autour d’une carte Arduino.

Sont particulièrement visées par ce partenariat la plate-forme Arduino Primo (développée en collaboration avec Nordic et dotée d’une connexion Wi-Fi native) pour des points de connexion LoRa prêts à l’emploi, et la plate-forme Arduino Tian (basée sur l’association d’un Cortex M0+ sur un microcontrôleur 32 bits SAM21 d’Atmel et du circuit Atheros de Qualcomm pour la connexion Wi-Fi et Ethernet) pour des passerelles LoRa. L'idée est d'obtenir une intégration étroite et optimisée de ces cartes avec le shield LoRa en préparation.

« L’association d’applications de l’IoT avec une connectivité LoRa trouve tout son sens dans les systèmes IoT industriels comme les compteurs intelligents, les systèmes de suivi d’objets, les dispositifs de surveillance dans la ville intelligente…, explique Kathy Giori, responsable produits au sein d’Arduino. Adjoindre la technologie LoRa aux cartes Arduino nous semble naturel, et nous allons aider à la conception et au déploiement de cette association avec Semtech et ses circuits radio LoRa. »

Via la mise en œuvre de ces shields LoRa, les passerelles IoT pourront communiquer en LoRa sur plusieurs canaux en simultané, et transmettre le trafic vers un réseau télécoms d'accès (backhaul). Les modules seront configurés par défaut pour se connecter via The Things Network, une communauté de plus de 4 000 membres répartis dans plus de 60 pays qui construit un réseau mondial de données Internet pour les terminaux LoRa. Enfin, cette carte d’extension sera compatible avec la spécification LoRaWAN standardisée par l’alliance LoRa.

Des systèmes LoRa adaptés et compatibles avec le monde Arduino existent déjà comme ceux de l’espagnol Libelium ou des français Wi6labs (carte Lorauino) ou ATIM, mais c’est la première fois qu'Arduino s’engage à mettre à son catalogue un shield dûment estampillé Arduino.

Sur le même sujet