L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Selon Yole, Bosch confirme son emprise sur le marché des composants Mems

Selon Yole, Bosch confirme son emprise sur le marché des composants Mems

Publié le 25 mars 2015 à 12:41 par Pierrick Arlot        Conjoncture Bosch

Yole

Avec une progression de 20% de ses ventes de composants Mems (microsystèmes électromécaniques) en 2014 et un chiffre d’affaires qui dépasse désormais 1,2 milliard de dollars, la société allemande Robert Bosch s’impose de plus en plus comme le numéro un du marché. C’est ce qui ressort du classement annuel des fournisseurs de Mems publié par la société d’études française Yole Développement.

Bosch devance maintenant STMicroelectronics, le numéro deux du secteur, de plus de 400 millions de dollars (voir illustration ci-dessous). « Les cinq premiers du marché sont les mêmes qu’en 2013, mais la firme allemande s’accapare désormais à elle seule un tiers des 3,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires engrangé en 2014 par le top 5, qui réalise environ un tiers des ventes totales de composants Mems, détaille Jean-Christophe Eloy, président et CEO de Yole. Autre enseignement, les trente premiers du classement ont quasiment tous augmenté leur chiffre d’affaires l’année dernière. » C’est le cas de Texas Instruments grâce à ses puces DLP pour projecteurs et des spécialistes des Mems RF comme Avago (+23% à près de 400 millions de dollars) ou Qorvo (ex-TriQuint) (+141% à 350 millions de dollars).

Selon Yole, la bonne tenue du marché des capteurs Mems inertiels  (accéléromètres, gyroscopes, magnétomètres) a également profité à une société comme InvenSense qui a vu ses ventes 2014 progresser de 32% à 329 millions de dollars, avance Yole. Portés par les secteurs de l’automobile et de l’électronique grand public, les capteurs Mems de pression ont également le vent en poupe comme le montre la progression de 33% des ventes de Freescale sur ce créneau particulier grâce à ses microsystèmes de surveillance de la pression des pneus.

A noter que Yole répartit la dizaine de poids lourds du marché Mems en deux catégories : d’un côté, les « titans » en phase ascendante comme Bosch, InvenSense, Avago Technologies et Qorvo, Bosch se singularisant en étant en position de force sur deux domaines (l’automobile et l’électronique grand public) et, de l’autre, les « titans » en difficulté comme STMicroelectronics (qui a vu ses ventes de composants Mems reculer en 2014), HP, Texas Instruments, Canon, Knowles, Denso et Panasonic.

Sur le même sujet