L'embarqué > Instrumentation > Outil de test > Rohde & Schwarz et CommSolid testent les services de géolocalisation conformes au NB-IoT Phase 2

Rohde & Schwarz et CommSolid testent les services de géolocalisation conformes au NB-IoT Phase 2

Publié le 07 mars 2018 à 10:12 par François Gauthier        Outil de test Rohde & Schwarz

Rohde & Schwarz CommSolid Cat-NB2

Fin février à l'occasion du Mobile World Congress, le fournisseur d’instruments de test et mesure Rohde & Schwarz et son compatriote CommSolid ont dévoilé une solution de test de services de géolocalisation d’objets connectés via la technologie NB-IoT conformément à la Release 14 des spécifications  3GPP. Une première sur le marché selon les deux sociétés. Ces services dits LBS (Location Based Services) font partie des nouvelles applications permises par la technologie NarrowBand-IoT (NB-IoT) dans la spécification Cat-NB2 décrite au sein de la Release 14 du 3GPP publiée fin 2017. CommSolid, dans le giron de la firme chinoise Goodix Technology depuis février 2018, est un concepteur de blocs d’IP de communication NB-IoT.

La solution de test et de vérification a été conduite avec un modem de CommSolid intégrant son IP de communication Cat-NB2, couplé au testeur de radio communication mobile CMW500 de Rohde & Schwarz. La partie analyse des services de localisation de cet équipement de test s’appuie sur une carte spécifique avec son logiciel associé et procure un sous-ensemble de test pour la vérification des circuits électroniques, appareils mobiles et autres systèmes connectés des fabricants de ces divers produits. La solution intéresse aussi les opérateurs réseau qui souhaitent tester leurs services sur le terrain.

Concrètement ce sous-ensemble du testeur CWS500 prend en charge les tests de services reposant sur la localisation de périphériques NB-IoT conformes à la spécification 3GPP Release 14 (la dernière publiée en date). Le logiciel de la carte transforme le testeur en simulateur de station de base pour plusieurs cellules. Le dispositif sous test (DUT, Device Under Test) observe la différence des temps d'arrivée des signaux (OTDOA, Observed Time Difference of Arrival) des cellules simulées et les transmet à la cellule dite de “desserte” également simulée par le testeur CMW500. Ce dernier calcule alors la la position du DUT en utilisant les mesures OTDOA et renvoie les coordonnées de sa position au DUT.

Cette solution est capable, selon Rohde & Schwarz, de fournir des éléments de précertification pour les recommandations du GCF (Global Certification Forum) et du PTCRB (PCS Type Certification Review Board).

« Nous fournissons des solutions de pointe pour l'Internet des objets conformes aux toutes dernières versions du 3GPP, notamment la Release 14, explique Matthias Weiss, directeur général de CommSolid. Avec Rohde & Schwarz comme partenaire de test, nous pouvons développer et vérifier notre modem NB-IoT qui propose en avance de phase une mise en œuvre évoluée du Cat-NB2, notamment une précision de positionnement très élevée. Le document 3GPP Release 14 et les nouvelles fonctionnalités associées au NB-IoT, telles que le positionnement, les débits de données plus élevés et une classe de puissance d'émission réduite, permettent d’envisager une multitude de nouvelles applications pour l'IoT cellulaire. »

Pour mémoire, la spécification Cat-NB2 va permettre de véhiculer des débits de 150 kbit/s en voie montante et de 100 kbit/s en voie descendante (contre 60 et 21 kbit/s pour la spécification Cat-NB1 de la Release 13 du 3GPP). En outre cette évolution a été pensée pour prendre en charge les technologies de mise à jour à distance de micrologiciels embarqués (FOTA, Firmware Over The Air) et la possibilité de véhiculer des messages vocaux simples.

Sur le même sujet