L'embarqué > Logiciel > Middleware > Robotique : Renesas apporte au système d’exploitation ROS la communication DDS pour environnements contraints

Robotique : Renesas apporte au système d’exploitation ROS la communication DDS pour environnements contraints

Publié le 06 décembre 2018 à 11:33 par François Gauthier        Middleware Renesas

Renesas ROS DDS-XRCE

Accélérer le développement de la robotique du futur, tel est l’objectif affiché par Renesas avec la prise en charge, par la famille de microcontrôleurs 32 bits RX65N, du protocole de communication DDS-XRCE (DDS For Extremely Resource Constrained Environments) dans sa version compatible avec le système d’exploitation open source ROS 2 (Robot Operating System). Cette technologie permet de développer un lien direct pour le contrôle des capteurs et actionneurs intégrés sur les robots. Dans ce cadre, le système d'exploitation ROS, qui est aussi un environnement de développement, est un outil ad hoc pour fournir des bibliothèques de fonctions aux développeurs afin qu’ils apportent des innovations à la communauté de la robotique, plutôt que de réinventer des applicatifs existants.

Rappelons que le standard d’échange de données en réseau DDS (Data Distribution Service) a été spécifié par l’OMG (Object Management Group). Il est bâti sur un mécanisme de type publish and subscribe et cible principalement les industries soumises à de fortes contraintes de fiabilité et de performances.Sa déclinaison DDS-XRCE pour les environnement extrêmements contraints en termes de ressources matérielles a été adoptée par l'OMG l'été dernier.

Pour donner corps à son initiative, Renesas a travaillé avec la société espagnole eProsima, expert en middleware pour réseaux industriels, afin d'implanter un client logiciel (référencé Micro XRCE-DDS) fourni par eProsima sur un microcontrôleur RX65N. En utilisant deux cartes architecturées autour de ce circuit intégré, l’une en tant que gestionnaire de capteurs agissant comme le nez ou les oreilles d’un robot, et l’autre en tant qu’actionneur pour la gestion des mains et des jambes du robot, Renesas a vérifié la faisabilité du contrôle et de la communication de ces dispositifs à l’aide du protocole DDS-XRCE. Tous les logiciels utilisés dans cette démonstration seront accessibles en open source avant la fin 2018.

« Avec le soutien de Renesas sur la technologie DDS-XRCE qui étend le système ROS2 à une utilisation dans les microcontrôleurs embarqués, un nouvel élan est donné à la communauté ROS », commente Brian Gerkey, directeur général d'Open Robotics, société de services dans le domaine de la robotique reposant sur des outils open source.

Sur le même sujet