L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Robotique : Panasonic développe un lidar apte à mesurer les distances en 3D avec un grand angle de visée

Robotique : Panasonic développe un lidar apte à mesurer les distances en 3D avec un grand angle de visée

Publié le 16 octobre 2017 à 11:15 par François Gauthier        Sous-système Panasonic

Panasonic lidar 3D

Panasonic affirme avoir développé un capteur lidar capable de localiser de manière précise en direction et en distance des objets fixes ou en mouvement avec un grand angle de visée, des caractéristiques critiques pour le fonctionnement des robots mobiles autonomes. Ce capteur, qui s'appuie sur la technologie propriétaire de balayage laser du Japonais, peut réaliser une visée laser en dynamique jusqu'à 60° verticalement et 270° horizontalement. Objectif : faciliter la détection précise d’objets présents sur le sol tout en tenant compte des irrégularités de surface. Sur ce capteur, la plage d'angles de balayage et la résolution peuvent être configurées en ajustant l'angle de rotation et la vitesse des miroirs du système.

Ces paramètres permettent aux utilisateurs de choisir les conditions de mesure en fonction de l'application, facilitant ainsi l'utilisation généralisée de robots autonomes dans les installations intérieures ou extérieures avec des objets en mouvement. La technologie s’appuie sur la conception propriétaire de système optique de Panasonic, associée à des systèmes de motorisation de miroirs développées par la société pour la production de masse de lecteurs de disques optiques. Le capteur lidar 3D utilise un seul laser et un miroir mobile pour effectuer la détection, ce dernier bougeant dans deux directions différentes grâce à deux moteurs. Cette conception, reposant sur un trajet unique de la lumière et un grand angle de mouvement des miroirs, permet d'obtenir les grands angles de visée annoncés.

De plus, en faisant emprunter à lumière de retour le même trajet que la lumière émise par le laser, le bruit occasionné par la lumière du soleil est réduit. Conséquence, le capteur conserve une précision élevée, même sous une intensité lumineuse de 100 000 lux correspondant à une lumière naturelle intense en été.

Selon Panasonic, cette approche diffère de celle des lidars traditionnels conçus pour les applications automobiles qui n’effectuent pas de balayage laser sur une large plage d'angles verticaux et qui de ce fait ne peuvent détecter l'état du sol. Pour cela, il faut les associer, toujours selon Panasonic, à d'autres types de capteurs, ce qui donne lieu à des configurations complexes à concevoir dans le cas des applications robotiques.

Avec le lidar de Panasonic, le capteur de détection peut réaliser un balayage à vitesse relativement élevée en fonction de la vitesse du robot lorsqu’il n’a pas besoin de détecter des objets en détail sur une surface plate avec peu d'objets sur la zone. A contrario, dans les zones où de nombreux objets ou un grand nombre de personnes se déplacent, le robot va nécessiter des technologies de haute sensibilité avec un grand angle de visée et la possibilité d’examiner les détails de la surface analysée. Le marché visé par cette technologie est celui des robots autonomes tels que les robots de livraison, les chariots élévateurs, les machines agricoles, les engins de construction et les systèmes de sécurité.

 

 

Sur le même sujet