L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Réseaux IoT longue portée et basse conso : le taïwanais Ubiik se fait le chantre du Weightless-P

Réseaux IoT longue portée et basse conso : le taïwanais Ubiik se fait le chantre du Weightless-P

Publié le 28 novembre 2016 à 12:04 par Pierrick Arlot        Sous-système

Module Weightless-P Ubiik

Emmené par Accenture et ARM, le groupement Weightless, qui s’est donné pour objectif de développer des standards ouverts applicables aux réseaux radio IoT longue portée et basse consommation LPWAN, a récemment annoncé l’arrivée d’une nouvelle société au sein de son écosystème. Récemment créé à Taiwan, Ubiik, qui dispose aussi d’un bureau au Japon, propose d’ores et déjà des produits compatibles avec la spécification Weightless-P publiée fin 2015 et issue d’une proposition technique de la société franco-taiwanaise M2Communication (M2COMM). L’équipe d’Ubiik en charge du Weightless-P est d’ailleurs issue des rangs de M2COMM à l’instar de Fabien Petitgrand, désormais directeur technique d’Ubiik.

Pour rappel, la spécification Weightless-P, qui se caractérise par des capacités bidirectionnelles dans les bandes 169, 433, 470-510, 780, 868, 915 et 923 MHz pour une largeur de canal de 12,5 kHz, est censée garantir un haut niveau de qualité de service à des débits adaptatifs compris entre 200 bit/s et 100 kbit/s. Et ce afin de coller aux besoins des applications industrielles les plus contraignantes. Selon l’organisme Weightless, la spécification Weightless-P offre une capacité dans le sens montant (objet vers infrastructure) plus élevée que les technologies LPWAN existantes pour des charges utiles de taille courte ou moyenne. L’organisme promet par ailleurs des consommations inférieures à 100 µW en mode veille (à comparer aux 3 mW minimum pour les meilleures technologies cellulaires) et un niveau de prix similaire à celui avancé par les solutions LPWAN actuelles. La spécification Weightless-P est également utilisable en option dans des bandes de fréquences sous licence.

Si l’on se réfère au site d’Ubiik, la société est déjà en mesure de proposer un module radio Weightless-P de 20 x 13 mm architecturé autour d’un microcontrôleur à cœur ARM Cortex-M3, utilisable dans la bande européenne des 868 MHz et caractérisé par une sensibilité de -134 dBm (à 625 bit/s). Elle dispose aussi d’une station de base Weightless-P de 130 x 82 x 36 mm et peut fournir le kit d’évaluation et de prototypage Weightless Ignition Pack, qui a été dévoilé lors de la dernière édition du CTIA et qui offre une connectivité Weightless-P « out-of-the-box ». Dans le détail, le pack comprend une station de base Weightless-P, des modules radio d’extrémité, des antennes, une pile de protocoles Weightless-P pour la station de base, l’objet connecté et le système hôte, ainsi que le câblage nécessaire. De quoi donc déployer un réseau IoT compatible en peu de temps.

 

 

Sur le même sujet