L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Renesas veut accélérer la conception de modules processeurs Smarc bâtis sur ses architectures RZ/G2x

Renesas veut accélérer la conception de modules processeurs Smarc bâtis sur ses architectures RZ/G2x

Publié le 12 novembre 2020 à 12:54 par François Gauthier        Sous-système Renesas

Renesas Smarc 2.0

Accélérer la mise sur le marché d'interfaces homme-machine et de systèmes de vision embarquée grâce aux pouvoirs des modules processeurs SoM (System-on-Module). Tel est désormais le mantra de Renesas qui présente un design de référence au standard de module processeur Smarc 2.0 qui offre la possibilité de choisir parmi trois processeurs de la famille RZ/G2x du Japonais. L'idée étant d’adapter le niveau de performance nécessaire aux applications utilisant l’intelligence artificielle (IA) pour la détection de visages et/ou d'objets, le traitement d'images, etc. Ce module de référence - qui, pour la première fois sur le marché, permettra d’accueillir un processeur d'application de Renesas sur le format de module SoM Smarc - intègre plusieurs circuits intégrés de la firme nippone, dont des circuits de puissance, des circuits de gestion de l'alimentation et des circuits analogiques. Une intégration poussée qui, selon Renesas, permet d’accélérer le développement de systèmes utilisant l'intelligence artificielle pour le traitement d'images et les applications de lecture de vidéo 4K, y compris les caméras de surveillance et les équipements d'inspection.

Le module (82 x 80 mm) offre aux concepteurs un choix évolutif parmi trois versions différentes des processeurs 64 bits RZ/G2, avec des performances allant jusqu'à 35 600 DMips : le RZ/G2N à double cœur Arm Cortex-A57 fonctionnant à 1,5 GHz pour les performances de milieu de gamme ; le RZ/G2M avec deux cœurs Arm Cortex-A57 et quatre cœurs Arm Cortex-A53 (à 1,2 GHz) pour les hautes performances ; et le RZ/G2H avec quatre cœurs Arm Cortex-A57 et quatre cœurs Arm Cortex-A53 pour les ultrahautes performances.

Les trois processeurs sont en outre dotés d’un contrôleur graphique intégré 3D PowerVR et de codecs 4K UHD H.265 et H.264. Côté mémoire, selon les configurations choisies, les concepteurs ont à leur disposition de 2 à 4 Go de RAM LPDDR4 et 32 Go d'eMMC.

Côté interfaces, on note la prise en charge du Wi-Fi et du Bluetooth Low Energy (BLE) pour les communications sans fil, et des ports USB, SATA, LVDS, HDMI, CSI, I2S, PCIe et Gigabit Ethernet, aisément accessibles grâce au connecteur normalisé du module Smarc 2.0 pour les communications filaires.

Ces processeurs disposent en outre d'une bibliothèque logicielle d'Intelligence artificielle intégrée, d'une protection ECC sur les mémoires internes et externes pour la vérification et la correction d’erreurs, d'un système d'exploitation Linux préchargé et d'un paquetage Linux vérifié (VLP), testé et maintenu par Renesas (avec le noyau Linux CIP - Civil Infrastructure Platform - doté d’un support étendu SLTS - Super Long-Term Support). Ce design de référence, dénommé Winning Combo AI SMARC SoM, a été conçu par Renesas puis développé grâce à une collaboration avec la firme indienne RelySys Technologies.

 

Sur le même sujet