L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Renesas blinde la sécurité de ses microcontrôleurs industriels RX65N/RX651 à cœur RXv2

Renesas blinde la sécurité de ses microcontrôleurs industriels RX65N/RX651 à cœur RXv2

Publié le 14 novembre 2017 à 10:43 par Pierrick Arlot        Composant  Renesas

Renesas

Renesas étoffe aujourd’hui sa famille de microcontrôleurs 32 bits RX65N/RX651 avec des modèles qui visent à répondre aux besoins de sécurité des équipements connectés utilisés sur les marchés des automatismes industriels, de l’automatisation du bâtiment et du comptage d’énergie intelligent. De fait, indique le fabricant de semi-conducteurs, la forte progression des ventes d’équipements fonctionnant en périphérie de l’Internet des objets industriel (IIoT) génère des exigences exprimées par les systémiers en termes de connectivité réseau sécurisée, de fiabilité et de sécurisation des mises à jour à la volée de logiciels de bas niveau.

Bâtis sur le cœur propriétaire RXv2, gravés en technologie 40 nm et affichant une éco-efficacité de 4,55 CoreMark/MHz, les nouveaux microcontrôleurs RX65N/RX651 embarquent un bloc d’IP estampillé Trusted Secure et censé garantir des niveaux élevés de confiance dans le fonctionnement de ces circuits grâce à trois fonctionnalités. Selon Renesas, l’IP, qui a reçu la certification CVAP (Cryptography Algorithm Validation Program), protège les clés de cryptage, dispose de blocs matériels d’accélération des algorithmes de chiffrement (AES, 3DES, SHA, TNRG) et sécurise le code d’amorçage via une zone de mémoire flash spécifique.

La société de semi-conducteurs a également intégré un contrôleur d’écran TFT ainsi qu’un accélérateur graphique 2D dans la nouvelle famille de microcontrôleurs RX65N/RX651 afin de répondre aux besoins d’affichage bas coût, l’usage d’un écran WGVGA permettant d’utiliser la RAM embarquée de 640 Ko comme mémoire d’image et de limiter le recours à de la RAM externe. Par ailleurs, les circuits embarquent de la mémoire flash à double banque avec prise en charge des fonctions BGO (Back Ground Operation) et SWAP pour faciliter la mise à jour à chaud des logiciels de bas niveau en toute sécurité et fiabilité, assure Renesas.

Enfin, le Japonais a amélioré la portabilité des pilotes de périphériques et du middleware d’un microcontrôleur RX à l’autre en définissant une API baptisée FIT (Firmware Integration Patform) et bâtie sur un BSP qui gère les informations communes pour des fonctions telles que les paramètres initiaux du microcontrôleur, de l’horloge ou de la carte. L’API est disponible sur tous les circuits RX et intégrée dans l’environnement de développement associé.

Le lancement de la nouvelle famille RX65N/RX651 s’accompagne de la mise sur le marché de l’environnement d’évaluation Envision Kit qui permet aux ingénieurs de tester les performances des microcontrôleurs et de commencer à développer leur propre code. Le kit de démarrage RSK RX65N, quant à lui, comprend une carte de développement avec microcontrôleur, un écran, un débogueur sur puce, une version d'essai du compilateur C de Renesas et un environnement de développement intégré.

Sur le même sujet