L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Renesas associe temps réel et virtualisation dans un microcontrôleur automobile RH850 survitanimé

Renesas associe temps réel et virtualisation dans un microcontrôleur automobile RH850 survitanimé

Publié le 11 mars 2019 à 11:50 par Pierrick Arlot        Composant  Renesas

Renesas associe temps réel et virtualisation dans un microcontrôleur automobile RH850 survitanimé

Renesas compte échantillonner début 2020 le premier microcontrôleur automobile RH850 avec mémoire flash embarquée qui intègre une fonction de virtualisation assistée par le silicium tout en conservant les performances temps réel caractéristiques de cette famille de processeurs 32 bits à architecture propriétaire. Le microcontrôleur RH850/U2A, qui sera gravé en technologie 28 nm, pourra assurer un niveau de sûreté de fonctionnement Asil-D, le plus élevé stipulé par la norme ISO 26262, précise la société de semi-conducteurs.

Ce sera aussi le premier microcontrôleur automobile de Renesas qualifié pour des applications « inter-domaines » et, à ce titre, conçu pour répondre aux besoins croissants exprimés par les constructeurs et équipementiers qui souhaitent intégrer différentes applications sur une puce unique, permettant ainsi de bâtir des unités de contrôle/commande (ECU) « unifiées » dans le cadre des nouvelles architectures électroélectroniques (E/E) de véhicules. On notera que c’est aussi pour satisfaire ces nouvelles exigences que STMicroelectronics a lancé en quasi-simultanéité de Renesas sa famille de microcontrôleurs Stellar à architecture Arm Cortex-R52 (lire notre article ici).

Selon le Japonais, le microcontrôleur 32 bits RH850/U2A reprend les fonctionnalités clés de la série RH850/Px pour le contrôle châssis et de la série RH850/Fx pour le contrôle carrosserie. Il intègre jusqu’à quatre cœurs de processeur cadencés à 400 MHz et présentés dans une structure à double cœur en mode lockstep. Chaque cœur dispose d’une fonction de virtualisation à assistance matérielle et assure les performances temps réel traditionnellement fournies par le RH850, précise Renesas. La virtualisation "hardware" permet ici à plusieurs logiciels dotés de niveaux de sureté fonctionnelle différents de fonctionner de manière indépendante sans interférences, tout en limitant la surcharge processeur liée à cette fonction afin de maintenir l'exécution temps réel.

Côté mémoire, le microcontrôleur RH850/U2A est équipé d’une ROM flash d’une capacité maximale de 16 Mo et de 3,6 Mo de SRam, caractéristiques qui permettent d’envisager des mises à jour des logiciels des ECU over-the-air (OTA) sans interruption du fonctionnement du véhicule et qui assurent la flexibilité nécessaire à l’extension future des fonctions. Le dernier-né des RH850 de Renesas dispose aussi de mécanismes de sécurité conformes aux spécifications Evita (du niveau Light au niveau Full) édictées par le projet européen du même nom pour la prévention, la détection et le confinement d’attaques malveillantes.

Enfin, le microcontrôleur RH850/U2A est doté d’un jeu d’interfaces réseau dont une interface Gigabit Ethernet au standard SGMII et une interface CAN-FD à seize canaux maximum. Une caractéristique qui doit permettre à la puce de traiter de gros volumes de données issues de multiples capteurs, en particulier dans les applications d’assistance évoluée à la conduite (ADAS) et de véhicules autonomes.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU https://www.linkedin.com/showcase/embedded-mcu/

Sur le même sujet