L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Renesas adoube à son tour l’architecture de processeur open source RISC-V

Renesas adoube à son tour l’architecture de processeur open source RISC-V

Publié le 01 octobre 2020 à 11:37 par Pierrick Arlot        Composant  Renesas

Renesas-RISC-V

De grands fournisseurs de semi-conducteurs comme Lattice, Microchip, Nvidia, NXP ou Western Digital ont déjà plus ou moins officiellement inscrit l’architecture de processeur open source RISC-V dans leur feuille de route. C’est au tour d’un autre poids lourd, en l’occurrence Renesas, de sauter le pas. La société japonaise vient de dévoiler une coopération technologique avec le taïwanais Andes Technology qui fournit des cœurs de processeur embarqués RISC-V et l’environnement de développement de puces-systèmes SoC associé.

Dans le détail Renesas a choisi les cœurs RISC-V 32 bits d’Andes pour les intégrer dans de futurs circuits standard pour applications spécifiques ASSP (Application Specific Standard Product) dont l’échantillonnage débutera au cours du second semestre 2021. « Renesas et Andes partagent la même vision quant à l’avènement du RISC-V en tant que jeu d'instructions CPU majeur pour les puces-systèmes, indique Frankwell Lin, président d'Andes Technology. C’est une étape importante pour nous certes, mais cela marque aussi l'arrivée de l’architecture open source RISC-V en tant que moteur populaire d’exécution et de traitement. »

Selon Renesas, les puces ASSP préprogrammées bâties sur le cœur RISC-V, associées à des outils spécifiques graphiques pour la configuration des paramètres programmables de l’application, fourniront aux utilisateurs des solutions complètes et optimisées. Il faudra attendre pour avoir plus de précisions. A suivre donc.

On rappellera qu’Andes est un membre fondateur de la fondation RISC-V et également l’un des principaux fournisseurs asiatiques de cœurs de processeurs 32 bits et 64 bits sous licence. En 2019, 1,5 milliard de puces-systèmes SoC intégrant ses IP ont été livrées dans le monde, soit 50% de plus que l’année précédente. Depuis la création de la société en 2005, les ventes cumulées de SoC bâtis sur des cœurs de processeur Andes ont dépassé les 5 milliards d’unités dans des domaines comme l'audio, les contrôleurs Bluetooth, les jeux, le GPS, l'apprentissage automatique, les microcontrôleurs, la fusion de capteurs, les contrôleurs de disques durs à semi-conducteurs (SSD), les écrans tactiles, le stockage USB 3.0, la reconnaissance vocale, les circuits Wi-Fi, la recharge sans fil, etc. En 2019, le pourcentage des ventes liées aux cœurs de processeur RISC-V d’Andes a été plus important que celui de sa précédente famille de cœurs propriétaires V3.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV

Sur le même sujet