L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > PrismTech lance une version open source de l’intergiciel de partage de données DDS

PrismTech lance une version open source de l’intergiciel de partage de données DDS

Publié le 23 octobre 2017 à 09:37 par Pierrick Arlot        Plate-forme PrismTech

Eclipse Cyclone DDS

Spécialiste des intergiciels de communication distribués pour l’Internet des objets industriel (IIoT), l’éditeur britannique PrismTech, aujourd’hui sous la houlette du taiwanais ADLink, étoffe son portefeuille de produits compatibles DDS (Data Distribution Service) avec une option open source dénommée Eclipse Cyclone. Soutenu par la fondation Eclipse et son écosystème, Eclipse Cyclone se présente comme une solution de partage et d’échange de données intrinsèquement open source avec un accès plein et entier au code source et à des mises à jour régulières.

PrismTech propose aussi aux utilisateurs qui bâtissent des systèmes critiques une version de qualité professionnelle d’Eclipse Cyclone avec des caractéristiques étoffées et l’assurance d’un support garanti.

On rappellera que PrismTech est spécialisé dans la fourniture d’intergiciels d’échange et de partage de données distribués conformes aux standards Corba et DDS de l’OMG (Object Management Group). Des types de middlewares utilisés typiquement dans les industries soumises à de fortes contraintes de fiabilité et de performances (automatismes industriels, énergie, transports, aérospatial, Défense, ville intelligente…). L'éditeur est également l’une des premières sociétés à avoir rallié l’Industrial Internet Consortium créé en mars 2014 par AT&T, Cisco, GE, IBM et Intel.

Le portefeuille de produits du Britannique inclut désormais Eclipse Cyclone, Vortex DDS, Vortex Edge et Spectra. Eclipse Cyclone et Vortex DDS sont bâtis sur le standard ouvert DDS, tandis que Spectra repose sur l’architecture ouverte SCA (Software Communications Architecture). « Avec la croissance irrépressible de l’IoT industriel, de la 5G, de l’intelligence artificielle et des technologies de machines autonomes, nous estimons que le standard DDS sera la plate-forme de choix pour le partage de données en raison de ses qualités de réactivité, d’échelonnabilité et de tolérance aux pannes », indique Rob Risany, vice-président exécutif, IoT Strategy and Business Solutions, chez ADLink.

La proposition de projet open source Eclipse Cyclone sera annoncée officiellement à l’occasion d’EclipseCon Europe qui se tient du 24 au 26 octobre en Allemagne.

Sur le même sujet