L'embarqué > Logiciel > Développement > Prise en charge du langage AADL et conception d’IHM sécurisées au menu de la version 19 de la suite d’Ansys

Prise en charge du langage AADL et conception d’IHM sécurisées au menu de la version 19 de la suite d’Ansys

Publié le 06 février 2018 à 12:16 par François Gauthier        Développement Ansys

Ansys Release 19

Partie intégrante de la suite d’outils de développement et de simulation Ansys 19, le logiciel Scade d’Ansys, dans cette dernière version, se caractérise par la prise en charge du langage de modélisation et d’analyse d’architecture AADL (Architecture Analysis and Design Language) conçu par la SAE (Society of Automotive Engineers). Scade est utilisé pour la conception de systèmes embarqués critiques, l'analyse de la sécurité fonctionnelle, la génération de code embarqué et le développement d'interfaces homme-machine (IHM). AADL est un standard reconnu dans la communauté de modélisation de systèmes ; ce langage est très utilisé dans les applications militaires et de Défense pour la conception de systèmes embarqués temps réel.

AADL permet en particulier de modéliser à la fois les ressources logicielles et matérielles et de fournir des spécifications détaillées pour la vérification des exigences des systèmes non fonctionnels (performances, sécurité, coûts…). La fonction AADL dans Scade intègre l'outil de modélisation graphique à base de diagrammes conforme à la norme AADL 2.2, pour modéliser des systèmes à partir d’un assemblage de composants logiciels. Une synchronisation bidirectionnelle avec l’outil Scade Suite est assurée pour la vérification et la certification de ces composants logiciels.

Ansys 19 propose en outre des capacités améliorées de conception et de test d’IHM embarquées critiques (cockpits d’avion, tableaux de bord de voiture, écrans industriels…). A savoir une prise en charge de technologies de modélisation avancées (prise en charge native des dégradés, des chemins SVG (Scalable Vector Graphics, graphiques vectoriels adaptables), des fonctions de masquage…) ainsi qu’une amélioration des procédures de déploiement et de test de ces IHM critiques vis-à-vis de la sécurité.

Enfin, l’outil Scade de la suite Ansys 19 intègre un flux automatique pour capturer et vérifier les architectures d'application dites “multirate” ou multifonctions, installé via une collaboration étroite avec la société française Krono-Safe. Cette approche automatise le calcul d'une planification optimale et “correcte par construction” de la spécification logicielle reposant sur le modèle d'une application critique temps réel. Ce qui évite d’avoir à vérifier manuellement que les données entre fonctions (routines logicielles) travaillant à des débits différents se comportent correctement au niveau temporel. Grâce à une API d'intégration spécifique, il est désormais possible d’accéder à ces informations et de générer des fichiers de configuration du système d'exploitation. Selon Ansys, cette innovation permet d’accélérer les délais de certification d’une application d’un facteur deux et garantit une réduction des coûts de développement d’environ 40%.

Sur le même sujet