L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Portwell embarque un processeur Braswell d’Intel sur une carte Nano-ITX

Portwell embarque un processeur Braswell d’Intel sur une carte Nano-ITX

Publié le 08 juin 2015 à 23:40 par François Gauthier        Sous-système Portwell

Portwell Styrel Nano 6061

Portwell, fournisseur taïwanais de cartes, châssis, fonds de panier et PC industriels, est aussi tombé sous le charme des récents processeurs SoC Braswell d’Intel et lance la carte Nano-6061 au format standard Nano-ITX (120 x 120 mm), destinée aux applications embarquées. Gravés en technologie 14 nm avec un double ou un quadruple coeur x86, les membres de la famille Braswell sont les successeurs des processeurs Bay Trail-D fabriqués en 22 nm et s’appuient sur la même microarchitecture que leurs aînés (Silvermont/Airmont). A la clé : des performances améliorées pour des enveloppes thermiques réduites (4 W ou 6 W), un plus grand choix d’entrées/sorties, une autonomie système supérieure de 16% et des performances graphiques doublées grâce à l’intégration d’une unité graphique à architecture Gen-8 supportant les normes DirectX 11.1, OpenGL 4.2 et OpenCL 1.2, et qui a la capacité de pouvoir décoder plusieurs flux Full HD en parallèle.

Lancés par Intel fin mars, les processeurs de type SoC N3000 de gamme Pentium et Celeron ont déjà été adopté par de nombreux fournisseurs de cartes et modules pour l’embarqué (voir notre article ici).

La carte proposée par Portwell (distribuée en France par Styrel) est  une carte mère de faible épaisseur (27 mm de hauteur, connecteurs d’entrées/sorties compris), adaptée aux conceptions de solutions de contrôle ou d’affichage dynamique (Panel PC, écrans industriels, affichage commercial, kiosques d’information, points de vente) pour lesquelles le refroidissement passif est souvent un impératif. Sur ces marchés, les trois sorties vidéo à haute résolution indépendantes, VGA (jusqu’à 2560 x 1600 pixels)  LVDS (1920 x 1200 pixels sur 2 x 24 bits) et DisplayPort (3840 x 2160 pixels), permettent notamment la réalisation d’interfaces complexes basées sur la mise en oeuvre d’interfaces tactiles.

Côté mémoire, la carte Nano-6061 héberge jusqu’à 8 Go de mémoire DDR3L par l’intermédiaire de ses sockets Sodimm. Côté interfaces de communication, on trouve un contrôleur Gigabit Ethernet, deux ports USB 3.0 et deux liens PCI Express 2.0 à 5 Gbit/s (qui desservent un emplacement pour insérer une carte mPCIe), un slot PCIe x1 et un slot M.2.

 

Sur le même sujet