L'embarqué > Logiciel > Middleware > PikeOS 4.1 de Sysgo simplifie la configuration de projets et la certification des applications

PikeOS 4.1 de Sysgo simplifie la configuration de projets et la certification des applications

Publié le 17 mai 2016 à 11:54 par François Gauthier        Middleware Sysgo

Sysgo PikeOS 4.1

L’éditeur d’outils logiciels pour l’embarqué Sysgo annonce la version 4.1 de son hyperviseur PikeOS, environnement logiciel qui permet le développement et l’exécution conjointe d'applications critiques et non critiques sur une seule et même plate-forme matérielle. Avec cette nouvelle version de PikeOS, qui reste le premier système d'exploitation certifié SIL4 au monde pour les processeurs multicœurs, la société allemande a notamment travaillé sur la simplification de la configuration de projets et du développement d'applications. Ainsi, les projets sous PikeOS 4.1 sont principalement configurés graphiquement plutôt que par le biais de fichiers XML. Et le contrôle intégré de cohérence réduit le taux d'erreurs lors du développement et de l'intégration d'applications. Le développement de pilotes logiciels a lui aussi été simplifié via l'intégration de nouvelles classes de drivers.

Au-delà, des outils aident désormais les programmeurs d'applications à optimiser la charge CPU et l'utilisation de la mémoire. Enfin, la palette des plates-formes matérielles supportées a été étendue à l'architecture ARMv8, version 64 bits du processeur ARM.

Côté certification, la prise en charge et la séparation stricte des applications critiques et non critiques autorisées avec PikeOS 4.1 permet désormais la mise en œuvre d’une plate-forme matérielle unique pour toutes les applications, réduisant de ce fait les coûts de développement et d'exploitation ainsi que le poids et l'encombrement du système. Une approche qui permet d’obtenir une certification et un agrément officiel rapidement pour les applications critiques en termes de sûreté et de sécurité.

On peut ainsi garantir que, par exemple, même en cas d'attaque réussie du système d'info-divertissement dans une voiture, toutes les fonctions sensibles relevant de la sûreté du conducteur ne sont pas affectées. De plus, le système d'exploitation temps réel PikeOS en tant qu'interface de programmation d'application (API) permet d'exploiter différents systèmes d'exploitation invités au sein des partitions de l'hyperviseur PikeOS, y compris ELinOS (la version Linux proposée par Sysgo), l'interface OS portable Posix, le standard avionique Arinc 653 ou encore le standard industriel ouvert pour l'automobile Autosar. Ainsi, grâce à la séparation nette des environnements matériels et logiciels en unités distinctes, celles-ci peuvent être certifiées indépendamment les unes des autres, toute modification ultérieure de l'application ne nécessitant plus de certifier de nouveau le système dans son intégralité.

Les marchés couverts par cette technologie sont l'aérospatial, la Défense, l'automation industrielle, l'automobile, le ferroviaire, le médical et les infrastructures de réseaux.

Sur le même sujet