L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Pentek pousse une carte 3U VPX sur FPGA dotée d’entrées-sorties optiques et RF

Pentek pousse une carte 3U VPX sur FPGA dotée d’entrées-sorties optiques et RF

Publié le 26 novembre 2019 à 13:06 par François Gauthier        Sous-système Pentek

Pentek VPX 54821

Dernier membre la famille Jade de cartes au standard 3U VPX de Pentek, le modèle 54821 s’appuie sur un FPGA UltraScale Kintex de Xilinx et sur trois convertisseurs analogique-numérique 16 bits à 200 MHz pour applications de radio logicielle (systèmes de communication, gestion radar…). L'une des originalités de la carte est de tirer parti des interconnexions optiques ou RF via le fond de panier VPX. Ainsi la carte peut être équipée de connecteurs optiques MT blind-mate (connexion à l’aveugle) avec des contacts fixes conformément au standard Vita 66.5 (en cours de finalisation). Elle peut aussi bénéficier de connecteurs RF multipositions selon la norme Ansi/Vita 67.2, intégrant des connexions analogiques blind-mate avec des contacts SMPM. Ou enfin de connexions RF respectant la norme Ansi/Vita 67.3 type C, contenant des connecteurs analogiques à contact aveugle à ressort montés sur le fond de panier pour offrir davantage de mouvement et assurer la connexion de câbles de diamètre élevé.

A l’avenir, le projet de norme Vita 66.5 va aussi permettre d’installer des connecteurs optiques à blindage aveugle avec des contacts fixes sur des modules enfichables sur le fond de panier. Ce qui va à terme éliminer le besoin de câbles optiques internes sur le module enfichable, facilitant de fait l'assemblage tout en économisant de l'espace.

« Les ingénieurs adoptent de plus en plus les nouvelles normes d’entrées/sorties optiques et RF pour les cartes VPX, constate Robert Sgandurra, directeur produits chez Pentek. Plus de la moitié des nouvelles commandes de produits VPX sont désormais demandées avec de telles E/S hautes performances. »

Le modèle 54821, qui offre 20 paires de connectivité LVDS, est architecturée autour d’un FPGA UltraScale Kintex, du modèle KU035 d'entrée de gamme (avec 1 700 blocs DSP) jusqu’au modèle KU115 de haute performance (avec 5 220 blocs DSP). Ce dernier étant adapté aux applications de modulation/démodulation de signaux RF, de codage/décodage et de cryptage de données et aux opérations de mise en canaux (channelization) de signaux. La carte 54821 comprend également une horloge interne, un moteur de synchronisation des échanges de données avec les autres cartes d’un châssis, et jusqu’à 5 Go de mémoire DDR4.

En plus de prendre en charge le PCI Express Gen3 en tant qu'interface native, la plate-forme intègre des connexions optionnelles à bande passante élevée pour des E/S numériques personnalisées. Un contrôleur DMA installé en usine s'accommode quant à lui de transferts de données de 6,4 Go/s sur le PCI Express.

 

Sur le même sujet