L'embarqué > Marchés > Conjoncture > OneWeb lève 1,25 milliard de dollars supplémentaires pour lancer sa constellation de 650 satellites d’ici à 2021

OneWeb lève 1,25 milliard de dollars supplémentaires pour lancer sa constellation de 650 satellites d’ici à 2021

Publié le 19 mars 2019 à 10:19 par Pierrick Arlot        Conjoncture

OneWeb

OneWeb, dont l’ambition est de lancer d’ici à 2021 une constellation initiale de 650 microsatellites en orbite basse afin d’assurer un accès Internet large bande bas coût aux zones rurales ainsi qu’aux industries ayant besoin d’une connectivité mondiale (compagnies aériennes, opérateurs de navires, etc.), vient de boucler un nouveau tour de table de 1,25 milliards de dollars. Menée par SoftBank, Grupo Salinas, Qualcomm Technologies et le gouvernement du Rwanda, cette levée porte à 3,4 milliards de dollars la somme totale des fonds investis dans OneWeb depuis sa création.

L’annonce suit de quelques semaines le lancement réussi des six premiers satellites de la constellation depuis le centre spatial de Kourou en Guyane.

L’ambition d’OneWeb est désormais de lancer à partir du quatrième trimestre 2019 plus de 30 satellites par mois pour étendre sa flotte initiale à plus de 650 satellites et assurer une couverture mondiale complète d’ici à 2021. Les satellites sont produits par OneWeb Satellites, la société commune d’Airbus et d’OneWeb, sur le site d’Exploration Park en Floride dont la montée en régime est prévue au cours de ce printemps.

Une fois placés en orbite basse, les satellites communiqueront avec la Terre dans les bandes de fréquence Ka et Ku. La bande Ka sera utilisée pour les communications avec les stations au sol (elles-mêmes connectées au Web), tandis que la bande Ku sera mise à profit pour les liaisons avec les terminaux utilisateur qui assureront la connectivité Internet aux usagers. Fin février, à l’occasion du Mobile World Congress, OneWeb a pu annoncer officiellement la signature de deux contrats commerciaux avec des opérateurs télécoms (Talia pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Intermatica pour l’Europe) pour la fourniture de services d’accès large bande à Internet.    

Sur le même sujet