L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > NXP va développer un processeur multicœur sécurisé compatible avec Microsoft Azure Sphere

NXP va développer un processeur multicœur sécurisé compatible avec Microsoft Azure Sphere

Publié le 13 juin 2019 à 11:33 par Pierrick Arlot        Composant  NXP

Azure Sphere

NXP s’est engagé dans une collaboration étroite avec Microsoft afin de lancer un processeur d’application dit crossover certifié Microsoft Azure Sphere qui viendra étoffer sa famille à hautes performances i.MX 8. Selon la société de semi-conducteurs, ce processeur embarqué, dont l’échantillonnage est prévu au cours du quatrième trimestre 2020, sera capable d’exécuter la plate-forme de sécurité Azure Sphere tout en offrant une capacité de traitement multicœur hétérogène, des fonctions graphiques riches et des fonctionnalités audio à basse consommation.

Pour rappel (voir tous les détails dans notre article ici), Azure Sphere se compose de trois éléments dont l’association vise à protéger les équipements et dispositifs positionnés à la périphérie « intelligente » des réseaux (edge) : des microcontrôleurs de type crossover certifiés, un système d’exploitation ad hoc (Azure Sphere OS) et un service adapté dans le nuage (Azure Sphere Security Service). Pour l’heure, une seule puce-système a été dûment certifiée Azure Sphere, en l’occurrence le SoC MT3620 de la société de semi-conducteurs MediaTek.

Dans le détail, le futur processeur d’application crossover certifié Azure Sphere de NXP intégrera le sous-système de sécurité Microsoft Pluton et pourra exécuter Azure Sphere OS et se connecter à la plate-forme Azure Sphere Security Service chargée de protéger chaque équipement Azure Sphere en assurant sa sécurité, en identifiant les menaces émergentes et en garantissant la confiance entre l’équipement et le nuage.

Selon NXP, des équipes d’ingénieurs des deux sociétés, constituées à cet effet, vont travailler en commun pour développer le nouveau processeur d’application qui s’architecturera autour de versions simple et double du cœur Arm Cortex-A35, d’un domaine temps réel indépendant bâti sur le cœur Arm Cortex-M33 et d’un moteur de traitement audio/vidéo alimenté par un cœur DSP HiFi4, tous optimisés pour répondre aux besoins des applications IoT industrielles de périphérie de réseau. Le produit, comme les dernières générations de processeurs i.MX 8 et i.MX RT, sera gravé en technologie FD-SOI.

Sur le même sujet