L'embarqué > Marchés > Rachat > NXP s’offre les actifs de Marvell liés à la connectivité Wi-Fi et Bluetooth

NXP s’offre les actifs de Marvell liés à la connectivité Wi-Fi et Bluetooth

Publié le 03 juin 2019 à 09:09 par Pierrick Arlot        Rachat NXP

Marvell Wi-Fi

Pour la somme coquette de 1,76 milliard de dollars payés en numéraire, NXP a signé un accord définitif avec Marvell en vue d’acquérir le portefeuille de circuits de connectivité Wi-Fi et Bluetooth de la société américaine et les actifs associés. Ce rachat, dont la finalisation effective est attendue pour le premier trimestre 2020, doit permettre à la firme batave de proposer des solutions de connectivité et de traitement complètes et échelonnables sur ses marchés cibles (industriel, IoT, automobile, infrastructures de communication…) en associant notamment des circuits combo Wi-Fi 4, 6, 6 et Bluetooth/BLE à ses plates-formes de calcul pour périphérie de réseau (edge computing) i.MX, Layerscape, Kinetis, LPC ou RT Crossover.

L’acquisition, qui couvre le transfert vers NXP d’une équipe de quelque 550 personnes réparties dans le monde entier (Marvell est un pionnier des solutions combo Wi-Fi/Bluetooth depuis près de deux décennies), devrait créer de nouvelles opportunités pour la société européenne. Alors que les activités Wi-Fi et Bluetooth de Marvell ont généré des ventes de l’ordre de 300 millions de dollars lors de l’année fiscale 2019, le Batave anticipe un doublement du chiffre d’affaires associé aux actifs acquis d’ici à 2022.

« En combinant les technologies de connectivité de Marvell à nos processeurs embarqués, nous allons pouvoir offrir à nos clients le portefeuille le plus large de solutions edge de l’industrie, avec notamment une sécurité optimisée et un éventail complet de technologies sans fil couvrant les procédés Wi-Fi, Bluetooth, Bluetooth Low Energy, Zigbee, Thread et NFC », s’est réjoui Richard Clemmer, le CEO de NXP.

Sur le même sujet