L'embarqué > Marchés > Rachat > NXP et Freescale créent ensemble une société de plus de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires

NXP et Freescale créent ensemble une société de plus de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires

Publié le 02 mars 2015 à 10:12 par Pierrick Arlot        Rachat NXP

Logo NXP

Les mégafusions dans le domaine des semi-conducteurs ne sont pas passées de mode. La société néerlandaise NXP Semiconductors va fusionner avec la firme américaine Freescale Semiconductor afin de créer une entreprise commune spécialisée dans les circuits intégrés à signaux mixtes valorisée à plus de 40 milliards de dollars et dont le chiffre d’affaires devrait se situer aux alentours de 10 milliards de dollars.

Lors de sa dernière année fiscale, NXP a réalisé un CA de 5,65 milliards de dollars (+17% par rapport à l’année précédente) et Freescale, qui, selon la presse américaine, cherchait depuis quelque temps un acquéreur, avait bouclé son dernier exercice plein sur un CA de 4,63 milliards de dollars. Selon le communiqué publié par NXP, l’entreprise issue de la fusion (dont le montant est estimé à 11,8 milliards de dollars) va se positionner en tête non seulement du marché des semi-conducteurs pour l’automobile mais également du secteur des microcontrôleurs à usage générique (un secteur où les gammes respectives des deux firmes se recouvrent néanmoins quelque peu). C’est Rick Clemmer, l’actuel président et CEO de la firme batave, qui va devenir le président et CEO de la nouvelle société.

Globalement, selon IHS, l'entité NXP/Freescale devient le huitième fabricant de semi-conducteurs avec une part de marché de 2,83% (voir tableau ci-dessous), alors que les deux sociétés se classaient respectivement au quinzième et au dix-huitième rangs en 2014.

NXP, qui récupère notamment les microcontrôleurs à cœur ARM, les processeurs Power et les contrôleurs de communication QorIQ de Freescale, espère une économie de 200 millions de dollars dans sa structure de coût dès la première année pleine après la fusion (qui devrait être effective dans le courant du second semestre), une somme qui pourrait être portée à 500 millions de dollars par la suite. Après la transaction, les actionnaires de Freescale devraient détenir approximativement 32% de la nouvelle entreprise.

On se souviendra que NXP et Freescale sont tous deux issus de grands groupes de la fin du XXe siècle. Issu de la branche Semiconducteurs de Motorola, Freescale est devenue indépendant en 2004. NXP a vu le jour en 2006 suite à un essaimage du groupe Philips.

Global Top 10 Semiconductor Makers’ Revenue Share (source: IHS)

2014

Company

Revenue Share

Rank

1

Intel

14.14%

2

Samsung Electronics

10.77%

3

Qualcomm

5.46%

4

SK Hynix

4.56%

5

Micron Technology

4.56%

6

Texas Instruments

3.46%

7

Toshiba

2.90%

8

NXP-Freescale (Merged)

2.83%

9

Broadcom

2.38%

10

STMicroelectronics

2.10%

Sur le même sujet