L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Nordic glisse une radio 802.15.4 et un cœur crypto dans un SoC compatible Bluetooth 5

Nordic glisse une radio 802.15.4 et un cœur crypto dans un SoC compatible Bluetooth 5

Publié le 07 décembre 2016 à 10:14 par Pierrick Arlot        Composant  Nordic

Nordic

Bien connu sur le marché des circuits intégrés Bluetooth Smart de type SoC, Nordic Semiconductor a commencé l’échantillonnage du SoC nRF52840 qui va constituer le vaisseau amiral de sa famille haut de gamme nRF52. Si l’on en croit Nordic, le dernier-né de la firme norvégienne a été conçu pour supporter la spécification Bluetooth 5 dont la publication par le Bluetooth SIG est désormais imminente.

Le nRF52840, qui cible les marchés de la maison connectée, des dispositifs électroniques évolués portés sur soi (notamment pour les applications de paiement et le médical), des capteurs industriels et autres objets « intelligents », est donc censé assurer une portée quatre fois supérieure et un débit brut deux fois plus important (2 Mbit/s) à ce qui est permis avec les implémentations Bluetooth 4.2.

Bâti sur un cœur ARM 32 bits Cortex-M4F cadencé à 64 MHz, le circuit intègre aussi un sous-système radio IEEE 802.15.4, à la base notamment des standards sans fil pour la maison connectée ZigBee et Thread ou d’autres protocoles IP mettant en œuvre la couche protocolaire 6LoWPAN. Positionnant de ce fait le SoC nRF52840 comme une brique fondamentale pour l’interopérabilité entre réseaux radio bâtis sur des technologies différentes, assure Nordic. On notera toutefois que le Norvégien n’est pas le seul, loin s’en faut, à proposer des SoC radio multiprotocoles.

On trouve aussi dans le dernier-né de la firme nordique un coprocesseur de sécurité ARM CryptoCell-310 pour la gestion des clés de chiffrement, l’amorçage sécurisé (secure boot), l’accélération des algorithmes de hachage et de cryptage, etc. Le SoC nRF52840 se distingue aussi de ses prédécesseurs par une nouvelle architecture radio dotée d’une puissance de sortie maximale de +8 dBm (pour un budget de liaison supérieur à 110 dB), une capacité en mémoire flash doublée (à 1 Mo) et une capacité RAM quadruplée (à 256 Ko). Le circuit est également doté d’un contrôleur USB 2.0 et de nouveaux périphériques (la plupart avec EasyDMA) dont une quadruple interface SPI.

 

 

Sur le même sujet