L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > NI, Cisco et Intel simplifient l’accès à la technologie de réseau industriel déterministe TSN

NI, Cisco et Intel simplifient l’accès à la technologie de réseau industriel déterministe TSN

Publié le 18 août 2016 à 11:47 par François Gauthier        Sous-système NI

NI Cisco Intel TSN

Le fournisseur de solutions logicielles et matérielles de test et mesure National Instruments a décidé de collaborer avec ses compatriotes Cisco et Intel pour faciliter l’accès à la technologie de réseau industriel Ethernet temps réel TSN (Time Sensitive Network, IEEE 802 TSN). Une technologie soutenue par l’Internet Industrial Consortium qui pourrait devenir à terme l’ossature des futurs réseaux industriels connectés à Internet. Les trois compères vont ainsi fournir une plate-forme matérielle et logicielle, capable de gérer la synchronisation des E/S (selon les spécifications TSN) et les communications déterministes entre systèmes de contrôle et de mesure distribués dans une usine, tous utilisant Ethernet comme technologie réseau sous-jacente.

Annoncée lors de l’événement annuel NIWeek organisé par National Instruments à Austin (Texas) au début du mois d’août, la plate-forme a pour objectifs de faciliter le travail des équipes qui explorent l'approche TSN et de favoriser l’intégration de leurs travaux dans l’écosystème naissant autour de la technologie TSN, en particulier avec le banc de test (testbed) en cours de mise au point par l’Internet Industrial Consortium. D’ores et déjà la plate-forme a été validée et est utilisée par le Laboratory for Machine Tools and Production Engineering de l’université allemande d’Aix-la-Chapelle, par la société américaine de métrologie de systèmes de lithographie EUV Tech et par le laboratoire de recherche américian Oak Ridge National Laboratory (ORNL), spécialisé dans les futurs réseaux électriques intelligents (smart grid).

Rappelons que la technologie TSN offre des mécanismes pour créer des systèmes distribués, synchronisés et temps réel basés sur un réseau Ethernet standard. Ces systèmes utilisent ainsi une même infrastructure pour fournir un contrôle en temps réel d’équipements industriels, tout en communicant les données collectées à un environnement informatique d’entreprise. Une voie vers la convergence des réseaux opérationnels et des réseaux informatiques dans le monde industriel.

Quant à la plate-forme proposée par National Instruments, elle est basée sur les contrôleurs CompactRIO de la société, architecturés autour de processeurs Atom d’Intel accompagnés d’un circuit spécifique de gestion des mécanismes TSN (Intel i210 TSN NIC). Ce contrôleur utilise le logiciel LabView Design System pour la gestion de la synchronisation temporelle des E/S, des algorithmes de contrôle et des logiciels de traitement de signaux avec le réseau, et pour l’intégration des données de timing dans le code exécuté sur un processeur ou sur un FPGA hôte.

Sur le même sujet