L'embarqué > Marchés > Manifestation > Next system, Prove & Run et MathWorks vainqueurs des trophées Embedded World 2017

Next system, Prove & Run et MathWorks vainqueurs des trophées Embedded World 2017

Publié le 15 mars 2017 à 08:57 par François Gauthier        Manifestation

Next system, Prove & Run et MathWorks vainqueurs des trophées Embedded World 2017

[EMBEDDED WORLD 2017] Les organisateurs du salon Embedded World 2017 ont décerné leurs traditionnels trophées (13e édition) qui mettent en valeur trois solutions ou produits innovants dans les domaines respectifs des architectures matérielles, du logiciel et des outils..

Dans la première catégorie, c’est la société autrichienne Next system qui a été distinguée pour sa solution d’interface haptique, basée sur une technologie électrostatique et capable d’apporter à n’importe quel écran la fonction dite de retour de force, i.e. l’impression de relief via l’émission de vibrations lorsque l’on touche l’écran sur certaines touches. Avec une orientation marquée pour les marchés de l’embarqué grâce à une faible consommation et à une structure très plate pour une intégration dans des écrans de faible épaisseur.

Dans la catégorie Logiciel, c’est l’éditeur français Prove & Run qui a eu les honneurs du jury, avec son son système d’exploitation ProvenCore-M sûr et sécurisé par conception grâce à des méthodes de preuves formelles basées sur des expressions mathématiques. Cette nouvelle version de l'OS de Prove & Run s’exécute sur une architecture ARMv8-M, en particulier les coeurs de microcontrôleurs ARM Cortex-M23 et M33, et tire parti de l’architecture de sécurité TrustZone implantée sur ces circuits pour fournir un environnement d’exécution extrêmement sécurisé (TEE, Trusted Execution Environment), résistant aux attaques malveillantes et assurant une stricte séparation de toutes les applications mises en oeuvre sur le processeur afin de garantir l’intégrité et la confidentialité des données.

Enfin, le trophée récompensant une innovation dans le domaine des outils a été décerné à la firme americaine MathWorks, éditeur des célèbres outils Matlab et Simulink, pour son logiciel HDL Coder. Ce dernier assure la génération automatique de code HDL (VHDL ou Verilog) avec des opérations en virgule flottante directement à partir de modèles Simulink écrits avec une représentation des nombres en simple précision. Eliminant de ce fait l’étape intermédiaire de transformation des modèles avec une représentation en virgule fixe. Le code HDL généré peut être utilisé pour la programmation FPGA ou le prototypage et la conception de circuits ASIC.

Sur le même sujet